Les 3 étapes pour garder sa joie de vivre malgré son surpoids

Cet article est ma contribution à l’événement À la croisée des blogs, organisé ce mois-ci par Brice du blog Sourire au stress sur le thème de la joie de vivre

Beaucoup de personnes sont désespérées parce qu’elles n’arrivent pas à perdre du poids. Ou plutôt, si, elles perdent du poids, mais malheureusement, elles reprennent leur poids après un certain temps, soit par négligence, soit parce qu’elles ont fait un régime hypocalorique (qui créé toujours d’excellentes conditions pour reprendre du poids après en avoir perdu) ou autre, dans le même goût.

C’est ce désespoir qui rend les nouveaux régimes à la mode tellement attractifs. « Oh ! Super : je vais pouvoir me remettre à perdre du poids, et cette fois-ci, je vais réussir à perdre le poids que je dois perdre… » C’est caricatural, je sais, mais je ne vois pas comment expliquer autrement le succès systématique des nouveaux régimes à la mode.

Et ensuite, que se passe-t-il ? Rien. Aucun résultat. De nouveaux efforts, quelques kilos perdus, des frustrations, et puis commence la désillusion : les kilos perdus réapparaissent et parfois même avec un petit bonus…

Il y a de quoi se poser une question simple, et pourtant, tellement vitale : « Comment rester de bonne humeur, joyeux, souriant et plein d’espoir lorsqu’on a connu des échecs à répétition en voulant perdre du poids ? »

Les 3 étapes pour continuer à perdre du poids, même dans un contexte a priori défavorable

Face à des échecs de ce type, il y a au moins 3 attitudes à pratiquer systématiquement :

1/ Rappelez-vous que, paradoxalement, la meilleure manière d’apprendre, c’est de faire des erreurs. Quel que soit le domaine de vie considéré, si vous faites des erreurs, c’est que vous êtes en train d’apprendre.

A UNE condition : que vous ayez la présence d’esprit d’analyser vos échecs pour comprendre ce qui a fait que vous avez échoué. Cela vous permettra, la prochaine fois que cette cause d’échec se présentera à vous, de ne plus tomber dans le piège. Sans cette prise de recul et cette analyse, vous ferez probablement la même erreur plus tard…

Il y a donc du bon à tirer de vos échecs en matière de perte de poids. Considérez tous les paramètres : la méthode utilisée, les circonstances psychologiques, les rituels quotidiens, vos dialogues intérieurs, etc. et mettez cela en relation avec l’évolution de votre poids. Que s’est-il passé et quelles sont les erreurs que vous éviterez par la suite ?

Ce bilan est capital : faites-le par écrit et gardez-le en sûreté. Vous pourrez y revenir par la suite et vous pourrez progresser une fois que vous aurez mûri les choses.

2/ Changez votre façon de penser. La différence fondamentale entre une personne optimiste et une personne pessimiste, c’est qu’elles ne voient pas une même situation sous le même angle. Et il est clair qu’une personne optimiste et positive a plus de chances d’arriver à ses fins qu’une personne pessimiste.

Si donc vous voyez systématiquement le verre à moitié vide, forcez-vous à le voir à moitié plein. FORCEZ-VOUS. Prenez-le comme un exercice. Imaginez que vous êtes optimiste et que vous pensez comme tel. Et faites l’exercice régulièrement. Tous les jours en vous réveillant, par exemple.

Apprenez à relativiser, à mettre en perspective une situation dans une vision plus globale des évènements.

Vous avez certainement déjà vécu des situations où, objectivement, tout allait mal… Si vous réfléchissez un peu, vous vous rendrez compte que dans ces situations, la pire des réactions serait de perdre le moral. Parce que si on perd le moral, on réagit mal à la situation qui n’est déjà pas fameuse, et il s’ensuit une situation encore plus catastrophique.

Là encore, paradoxalement, vous êtes donc OBLIGE, pour que les choses aillent mieux, de rester détendu, alerte, au top de votre forme et braqué sur votre objectif. C’est ça ou… l’échec assuré. Qu’est-ce que vous préférez ?

L’optimiste, lui, préfère voir le bon côté des choses et continuer sur sa lancée pour améliorer la situation actuelle. Inspirez-vous des personnes optimistes autour de vous !

3/ Rappelez-vous que personne d’autre que vous n’est responsable de votre vie. Je répète : personne d’autre que vous n’est responsable de votre vie.

Quand vous avez compris ça, vous avez compris que votre perte de poids est entre VOS mains. Vous pouvez apprendre quelles sont les différentes manière de perdre du poids, vous pouvez interroger des personnes autour de vous qui ont perdu du poids, vous pouvez tester sur vous-même ce qui semble vous faire prendre du poids, vous pouvez discuter avec un spécialiste du poids (je reconnais que même les médecins sont parfois à côté de leurs pompes à ce sujet) pour mieux comprendre ce qui pourrait vous faire perdre du poids, vous pouvez planifier vous-même votre perte de poids, etc.

Je ne comprends pas pourquoi la majorité des gens qui veulent perdre du poids demandent à avoir un programme tout fait pour savoir ce qu’ils doivent manger ?!? Comme si un programme standard pouvait convenir à n’importe qui. C’est un peu absurde. Y avez-vous déjà pensé ?

Et ce sont ces mêmes personnes qui se plaignent de ne pas perdre de poids dans la durée… Cherchez l’erreur.

Vous êtes responsable de vos échecs ET de vos réussites. Penser le contraire vous « permet » d’échouer dans vos tentatives de perdre du poids.

Vous êtes aussi responsable de votre joie de vivre. Choisissez d’être heureux !

Conclusion

Vous êtes formidable ! Tellement formidable que vous êtes capable de diriger vous-même votre vie. Yahouuuu ! Super nouvelle !

Vous pouvez décider d’être heureux et de développer une joie et une paix intérieure qui vous permettront de rester serein face aux échecs qui jalonnent la vie de chacun d’entre nous sur terre.

Inspirez-vous des personnes positives qui vous entourent. S’il n’y a personne dans votre entourage qui répond à ce critère, changez votre entourage. Lentement, mais sûrement. Je ne rigole pas : si quelque chose ne vous convient pas dans votre entourage, changez-le. C’est un excellent choix pour vous qui désirez progresser dans votre joie de vivre.

Enfin, quand vous rencontrez des obstacles dans votre perte de poids, considérez cela comme un tremplin pour mieux connaître votre corps et vos faiblesses. Cette connaissance est importante pour vos futurs progrès.

Souriez à la vie ! Elle est faite d’opportunités pour qui veut bien les voir !

Quelles sont vos autres idées pour rester dans une énergie positive quoi qu’il arrive ?

Vos idées seront certainement intéressantes 😉

Les 5 articles les plus lus :

>> Manger le soir fait grossir : info ou intox ?

>> La fausse vérité des Yaourts 0% de matière grasse

>> Comment éliminer naturellement les hormones responsables de votre poids ?

>> Comment perdre votre goût pour les aliments sucrés

>> Les 9 conseils pour perdre du poids en réduisant la rétention d'eau

A propos de l'auteur Didier Henry

De formation "juridico-économique", j'ai grandi dans une famille de médecins et je suis aujourd'hui graphiste. Un parcours santé inhabituel m'a donné l'idée de créer ce blog.Mon "credo" : c'est en apprenant et en comprenant comment fonctionne son corps qu'on parvient à maîtriser ses éventuelles insuffisances. Et c'est en appliquant ce qu'on a appris qu'on se libère de "nos petits malheurs" ;-)

Suivez-moi sur:

Donnez votre avis dans les commentaires :

2 commentaires
Brice dit

Salut Didier,

Merci pour cet article revigorant, ça me motive tellement.

En plus je viens juste de recevoir ma balance impédancemètre pour mesurer tx de graisse, muscle etc et ainsi me fixer des objectifs selon ces paramètres.

C’est vrai qu’il faut déculpabiliser des échecs et les voir plus comme des expériences qui nous enseigne quelque chose.

C’est tellement réconfortant de ce point de vue!

Merci encore.

Brice

Répondre
Shadia Parker dit

Merci pour ces informations intéressantes.

Répondre
Ajoutez votre réponse