Pour ne pas mourir à petit feu dans un monde de délices…

Buvons pour oublier … (traduction : « mauvaise nouvelle »)

Voilà un titre qui ne vous dit sans doute pas grand-chose… Pourtant, vous allez comprendre : pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, l’espérance de vie des hommes et des femmes de notre société risque de régresser.

Comment cela se peut-il ?

Revenons un peu en arrière, dans notre monde où nous avons été capables de lutter contre les maladies, les épidémies, la famine et toutes les causes de décès autrefois insurmontables. Nous avons aussi été capables de créer des médicaments efficaces, de la nourriture abondante et du bien-être matériel à profusion.

Mais, dans ce monde idyllique, nous n’avons pas pu nous empêcher de consommer à outrance, d’appauvrir les sols, de dénaturer notre nourriture, de brûler nos réserves d’énergie sans crainte du lendemain et des conséquences, ou encore de créer des stimulants toujours plus néfastes, pour se sentir mieux et vivre dans le « fun » au quotidien…

A la fin du 19è siècle, on a inventé la « limonade » telle qu’on l’entend aujourd’hui, mélange d’eau gazéifiée, de sucre et de jus de citron notamment… et un beau jour, une boisson miracle est arrivée : le Coca Cola.

Emblème d’un monde fait de plaisirs gustatifs, la marque est parvenue à rendre sa boisson plus courante que l’eau dans certaines régions du monde, instaurant de ce fait le règne suprême du SUCRE.

Alors que le sucre était un aliment rare jusqu’aux ¾ du 19è siècle, il est aujourd’hui un aliment de base dans certains endroits du monde. Et, curieusement, ces régions ont aussi les taux d’obésité les plus alarmants au monde.

C’est bien cela, d’ailleurs, qui risque de faire infléchir la courbe de l’espérance de vie vers le bas, alors qu’elle avait si fièrement tendu le cou vers le ciel…

Voici un documentaire qui est passé sur France2. Vous apprendrez beaucoup de choses à propos du Coca Cola en le regardant. Je vous le conseille vivement :

Les effets du Coca sur le corps

Imaginons la fin d’une journée d’été. Vous avez chaud et vous avez trouvé un endroit où vous pouvez vous asseoir et vous rafraîchir avec une bonne canette glacée de soda. Vous ouvrez l’objet qui contient le liquide magique et vous buvez vos premières gorgées. Quel bonheur…

Oui, mais attention, quand vous avez fini votre canette, quelques minutes plus tard, vous avez avalé sans vous en rendre compte l’équivalent de 7 morceaux de sucre. C’est le goût acidulé de l’acide phosphorique qui a masqué le goût du sucre et vous a donné l’impression de vous désaltérer.

Après à peu près 20 minutes, le taux de glucose dans le sang augmente brusquement. Le glucose étant toxique pour le corps, le pancréas est obligé de secréter de l’insuline en grande dose pour transformer ce sucre en graisse. La graisse est plus inoffensive, même si elle créé des bourrelets indésirables. Malgré tout, le foie est capable de stocker du glucose, mais en quantité limitée.

Après 40 minutes, la caféine de la boisson est passée dans votre corps et augmente la pression sanguine.

Après ¾ d’heure, le corps produit davantage de dopamine, l’hormone du plaisir. Cette réaction est similaire à celle provoquée par la consommation de drogue. J’en profite pour dire que la consommation de sucre peut très clairement créer une dépendance.

Chez les rats, il a été démontré que cette dépendance au sucre est bien plus forte que la dépendance à la cocaïne, même si la sécrétion de dopamine suite à la consommation de sucre est moins importante.

Après 1 heure, ce qui devait arriver arrive. Votre pancréas a secrété tellement d’insuline qu’il a diminué la glycémie à un niveau inférieur au niveau normal. En clair : vous manquez de sucre et vous manquez soudainement d’énergie.

Les raisons de ne plus boire de boissons sucrées

Pour éviter ces effets désagréables sur votre corps, il aurait suffi de prendre un grand verre d’eau fraîche au lieu de cette canette de coca -il est vrai- très tentante.

Mais ce n’est pas la seule raison.

Malgré les éventuels plaisirs indicibles que vous éprouveriez à boire du Coca, il en est un, plus fondamental, que vous ne pouvez avoir qu’avec l’eau : le plaisir de vous rafraîchir et de vous hydrater réellement et très sainement. Si vous avez soif, l’eau est la meilleure boisson qui puisse répondre à votre besoin.

Les sodas donnent l’impression de se désaltérer, mais ils n’apportent en réalité pas au corps ce dont il a besoin.

Par ailleurs, en consommant de l’eau plutôt que du Coca pour vous désaltérer, vous évitez de prendre des substances qui augmentent le risque de diabète, qui augmente le risque de cancer (oui, il semblerait que le Coca en contienne) et qui créent une dépendance au sucre.

Dernière chose : tout comportement qui consisterait à consommer régulièrement du sucre en grandes quantités est susceptible de favoriser l’obésité. Chez les enfants, la consommation de soda augmente le risque d’obésité de 60%.

Et l’obésité elle-même réduit considérablement l’espérance de vie.

Conclusion

Vous le saviez déjà, mais j’enfonce encore le clou pour que vous en soyiez bien persuadé et que vous puissiez convaincre plus facilement vos ami(e)s de vivre sainement : les boissons sucrées sont des poisons lorsqu’elles sont consommées régulièrement.

Et que les choses soient claires : pour une personne qui doit perdre du poids, le fait de consommer tous les jours une seule boisson sucrée, c’est trop. Beaucoup trop.

Ne croyez pas qu’un jus d’orange fait « à partir de jus d’orange concentré » soit plus inoffensif. Non et non.

Je l’ai déjà dit et je le répète : la meilleure boisson que vous puissiez boire, c’est de l’eau. Et ne venez pas me dire que l’eau n’a pas de goût. C’est peut-être vrai si vous êtes addict aux boissons sucrées, mais si vous vous habituez à l’eau, vous verrez qu’il existe des tas de goûts différents, en fonction de l’eau qu’on consomme. D’ailleurs, il vaut mieux varier régulièrement vos eaux de source, dans le but d’optimiser vos apports en sels minéraux…

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : il est tout à fait envisageable de faire de temps en temps une petite entorse à cette règle. Mais votre boisson « de base » doit impérativement être de l’eau.

Ne consommez que sporadiquement le café, le thé (pas nocif, mais diurétique), les jus de fruits « en boite », les sodas et toutes les boissons sucrées.

Vous verrez : vous vous sentirez plus « sain(e) », vous conserverez une meilleure énergie tout au long de la journée, et vous perdrez du poids 😉

Quelles sont les boissons (autre que l’eau) que vous prenez tous les jours ? Y ajoutez-vous du sucre si c’est du café ou du thé ?

Qui sait ? Peut-être qu’en insistant comme je le fais, et vous, en prenant au sérieux ce que je dis, nous pourrions ensemble faire remonter la courbe de l’espérance de vie…

 

 

Les 5 articles les plus lus :

>> Manger le soir fait grossir : info ou intox ?

>> La fausse vérité des Yaourts 0% de matière grasse

>> Comment éliminer naturellement les hormones responsables de votre poids ?

>> Comment perdre votre goût pour les aliments sucrés

>> Les 9 conseils pour perdre du poids en réduisant la rétention d'eau

A propos de l'auteur Didier Henry

De formation "juridico-économique", j'ai grandi dans une famille de médecins et je suis aujourd'hui graphiste. Un parcours santé inhabituel m'a donné l'idée de créer ce blog.Mon "credo" : c'est en apprenant et en comprenant comment fonctionne son corps qu'on parvient à maîtriser ses éventuelles insuffisances. Et c'est en appliquant ce qu'on a appris qu'on se libère de "nos petits malheurs" ;-)

Suivez-moi sur:

Donnez votre avis dans les commentaires :

20 commentaires
Christian de Destresse Marketing dit

Salut Didier,

En ce qui me concerne, il fut une époque où je buvais environ 2l de coca par jour.

Et si il n’y en avait plus à la maison il fallait aller en acheter sinon je devenais fou!

Grave, une vraie addiction!

Et puis, suite à un pari avec ma fille (gnagna, tu n’arriveras jamais a arrêté,…) j’ai arrêté du jour au lendemain et elle s’est retrouvée bonne à faire un trou dans le jardin pour un étang.

Et moi, j’ai perdu du poids (que j’ai rattrapé et même plus en arrêtant de fumer :D).

@+
Christian.

Répondre
    Didier Henry dit

    Salut Christian,

    Mais voilà le genre de motivation que tu devrais trouver !

    Si tu fais un pari, je te vois venir : tu ne supporteras pas de le perdre. Est-ce que ce serait une idée pour apprendre à manger sainement ?

    Bonne méditation… 😉

    Didier

    Répondre
maigrir dit

Il est vrai que les circonstances actuelles n’aident pas pour rester mince, d’ailleurs, elles occasionnent une prise de poids plutôt vite.
Mon conseil si l’on veut à tout prix boire de la boisson sucrée, c’est de privilégier les jus de fruits fait maison sans sucre qui aident également à mincir.

Répondre
sylviane dit

Bonjour Didier

Ton article a tout de suite fait écho avec moi car ma fille était une addict (jusqu’à peu de temps) au coca. Rien n’y faisait, je lui envoyait des articles, son mari et moi lui parlions des effets nocifs et du “déglingage” de l’estomac, rien n’y faisait.

Nous avons arrêté de lui en parler puis brusquement, samedi dernier son mari lui montre un article et bingo elle comprend. Conclusion comme pour tout (j’ai mis du temps à ne plus manger de viande), il a un moment où la lumière se fait ce qui prouve quant à moi que nous changeons quand nous pouvons et pas quand nous voulons

Répondre
    Didier Henry dit

    Chère Sylviane,

    Merci pour ton commentaire plein de sagesse.

    Ce que tu dis là s’applique à toute nouvelle information qu’on intègre ou qu’on tente d’intégrer… C’est comme s’il y avait 2 niveaux de compréhension : une compréhension intellectuelle de l’information, et puis (ce que j’appelle la “phase de déclic”, c’est-à-dire) le moment où, ce qu’on a compris intellectuellement, on le comprend désormais “avec ses tripes”.

    C’est comme si on intégrait une nouvelle réalité, où il y avait un “changement de croyance” profond, et où, de ce fait, la vision du monde qui nous entoure possède de nouveaux repères. Ce qui nous oblige à envisager d’autres manières de se comporter… C’est difficile de parler de ça, et pourtant, je pense que tout le monde vit ça à certains moments dans sa vie.

    Certains appelleraient ça, dans un langage scientifique, un “changement de paradigme”. Personnellement, je m’intéresse davantage à son équivalent psychologique 😉

    Petite remarque concernant le coca : il faut bien lui reconnaître parfois certaines vertus malgré tout : en cas de mauvaise digestion, par exemple, le fait de prendre un coca peut se révéler très soulageant. Je le considère donc davantage comme un remède éventuel que comme une boisson récréative.

    A bientôt,

    Didier

    Répondre
Jean-Luc (de Moralotop) dit

Didier,

Il y a une chose que je viens de bannir définitivement : les sodas.
Je n’en consommais pas énormément mais un pack de 6 ne durait pas longtemps.

Deuxième “victoire”, ciao l’aspartame.
Telle est ma contribution à la lutte contre l’excès de sucre.
C’est un début.

Répondre
    Didier Henry dit

    C’est un début, mais c’est un très bon début.

    Le sucre, comme l’aspartame, n’ont rien à faire dans nos assiettes ou nos verres… 🙂

    A bientôt,

    Didier

    Répondre
cecile dit

Et bien Didier, ton article met le doigt sur ce qui est à l’origine du grand combat de Michelle Obama : faire baisser le nombre d’obèses aux Etats-Unis en faisant baisser leur consommation de boissons sucrées comme le coke. La France va en avoir besoin bientôt…

Répondre
    Didier Henry dit

    Bonjour Cécile,

    Ah oui ? Je ne savais pas qu’elle menait ce combat.

    Elle a bien raison. D’autant plus que maintenant le taux de mortalité lié à l’obésité a je pense dépassé le taux de mortalité lié au tabagisme. Autrement dit : ça devient grave et urgent !

    A bientôt,

    Didier

    Répondre
Ali du blog "JE VEUX MINCIR" dit

Bonjour Didier Henry,

En effet, je vais tout à fait dans ton sens.

Perso, mon apport de sucre ne venait pas forcément des sodas mais du thé dans lequel je rajoutais bien 2 morceaux de sucres.
Alors à la maison, nous sommes passés à la stevia, il m’a fallu un petit temps d’adaptation mais j’en suis ravi.
Et comme tu le dis, il faut favoriser l’eau car c’est un élément ESSENTIEL !

Merci pour toutes les infos qu’apporte ton article et à bientôt 🙂

Répondre
melanie @ Recette Minceur dit

Bonjour,
J’ai vu ce reportage en direct sur France 2 et honnetement il est vraiment réussi. on y découvre tous les secret de Coca Cola et de toutes les conséquences négatives de cette boisson sur les populations. Le pire exemple était au Mexique je crois (ou un pays d’Amérique Latine) ou l’eau était plus cher que le Coca Cola.
Bref depuis ce reportage je bois toujours du Coca Cola mais j’ai fortement ralenti ma consommation : une fois par semaine au lieu d’un verre pratiquement tous les jours.

Répondre
Nathalie dit

Bonjour Didier,

Le coca me fait vraiment penser à une drogue ! Je n’en bois quasi jamais mais les personnes que je connais qui aiment cette boisson n’en boivent généralement pas un verre dans la journée… c’est plutôt une bouteille !!

Bon, je ne fais pas mieux car je tourne beaucoup au café… et je suis surprise de voir à quel point “ça me tient” parce qu’à chaque fois que je fais une cure “sans café” (ou beaucoup moins), je suis crevée !

Bonne fin de semaine : )

Répondre
karine dit

Le coca…c’est seulement chez les autres qu’on le consomme !

Tout comme le nutella !

Mes filles m’en veulent un peu…elles comprendront plus tard ! Surtout pour le nutella…

Karine

Répondre
    Didier Henry dit

    Bonjour Karine,

    Le coca, comme d’autres boissons sucrées, est très répandu et fait plus de tort que de bien… Mais c’est vrai qu’on pourrait citer une foule d’autres aliments qui ne devraient pas faire partie de notre alimentation et qui, pourtant, attirent énormément de convoitise.

    C’est précisément ce que l’industrie alimentaire tente de faire : créer une dépendance à leur produits (chers parfois) pour vendre toujours plus.

    A bientôt,

    Didier

    Répondre
Gilbert dit

Bonjour Didier,
C’est vrai que l’espérance de vie risque encore de diminuer dans les années à venir. Il suffit de faire un petit tour dans une grande surface et de visiter le rayon des sodas et jus de fruit. Ensuite un petit regard au rayon boucheries et charcuterie. Une petite visite au rayon de tous les plats industriels ( colorants et conservateurs). Il ne reste plus que le poisson avec ses métaux lourds et les fruits avec les pesticides!
Mais que faire?
Gilbert

Répondre
mina song dit

Bonjour à vous cher Didier,
Par ce commentaire je tiens à vous remercier pour tout ce que vous faites à travers vos articles et vos vidéos; ça va faire 10 ans que j’essaie de perdre du poids alors que dans mon enfance et mon adolescence j’étais maigrichonne. Pour la première fois depuis longtemps, j’entrevois avec détermination grâce à vos articles une perte de poids certaine. Encore MERCI!
Je profite de l’occasion pour vous demander comment faire pour recevoir vos articles au quotidien par mail ?
Bonne continuation…

Répondre
    Didier Henry dit

    Bonjour Mina,

    Merci pour votre témoignage et votre sympathie. Vous n’imaginez pas à quel point ça fait plaisir à un blogueur d’avoir des retours comme les vôtres.

    Vous êtes inscrite pour recevoir de mes nouvelles dès que vous remplissez un formulaire avec votre email sur ce blog 😉 En l’occurrence, vous êtes bien inscrite.

    A bientôt,

    Didier

    Répondre
Alain Lemoine dit

Non seulement le coca est bourré de sucre, mais il brûle également l’estomac. J’en ai déjà fait l’expérience. Pour ceux qui sont des addicts de cette boisson, je vous recommande vivement 2 à 3 séances d’hypnose pour vous défaire de cette très mauvaise habitude.

Répondre
    Alain dit

    Coucou, je fais partie des personnes addicts à Coca Cola je peux boire 2 canettes ou plus par jour surtout lors des repas. ahh :/

    Répondre
Accueil « perdre du poids dit

[…] Pour ne pas mourir à petit feu dans un monde de délices… […]

Répondre
Ajoutez votre réponse