Le Créateur Du “Bifidus Actif” S’Explique

Le bifidus actif, ça vient d’où ?

Permettez-moi de vous raconter une histoire étonnante qui m’est arrivée sur le thème du bifidus actif…

Je suppose que vous avez, vous aussi, parmi vos amis ou votre famille plus ou moins proche des gens qui se marient et qui, pour l’occasion, font une grande fête à laquelle ils invitent des tas de personnes de tous horizons. Si ce n’est pas le cas, c’est bien dommage parce que c’est l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes et de faire de nouvelles découvertes, comme vous le verrez dans la suite de cet article…

C’est au cours d’une réception de ce genre que j’ai rencontré une personne qui a travaillé toute sa vie dans l’industrie du sucre. Une personne hautement qualifiée, un expert du sucre, à la retraite depuis 2 ans, et dont la famille a participé au développement de l’industrie du sucre depuis de nombreuses générations. Son prénom : Alexandre.

Je vous fais grâce de sa carrière impressionnante qui l’a amené à travailler un peu partout en Europe et dans des pays en voie de développement.

Le plus intéressant concerne les recherches qu’il a développées avec son groupe. Ces recherches étaient destinées à trouver de nouveaux produits aux goûts et aux particularités intéressantes, qu’ils destinaient ensuite à de plus grands groupes, comme Danone ou Nestlé, pour leur commercialisation.

Après avoir fait des études -pendant +/- 5 ans-  portant sur la valeur commerciale de ces nouveaux produits, ces grandes sociétés décidaient -ou non- de lancer une nouvelle gamme de produits.

C’est ainsi qu’Alexandre a créé un jour ce qu’on appelle le bifidus, qui a été proposé à Danone et qui est devenu très connu internationalement avec le produit qu’ils en ont fait : Activia, au “bifidus actif”. Autrefois, la marque n’était pas “Activia”, mais “Bio”, ce qui était un peu abusif…

Le marketing du bifidus

Si vous connaissez les publicités Activia, vous savez que l’argumentation de vente tourne principalement autour de l’amélioration du transit intestinal et de la diminution des ballonnements.

On considère que si vous avez des difficultés de digestion, un transit lent et des ballonnements, le “bifidus actif” contenu dans les produits Activia est tout indiqué.

La réalité chimique du bifidus

Si c’est Alexandre qui a créé le bifidus, vous imaginez bien que ce produit a un lien avec le sucre 😉

En réalité, d’un point de vue chimique, le bifidus contient de longues chaînes de fructose dérivées de la chicorée. Ces longues chaînes ont la particularité d’avoir un effet similaire aux fibres sur les intestins : elles irritent les parois de l’intestin et provoquent sa contraction. De là l’amélioration du transit intestinal.

Toujours d’un point de vue chimique, ces longues chaînes de fructose sont une forme de sucre, mais sans goût sucré ! Pourquoi ? Parce que plus ces chaînes sont longues, plus elles perdent leur goût sucré et plus elle jouent un rôle de fibres pour l’organisme.

Est-ce que le bifidus fait perdre du poids ?

On vient de voir que le bifidus avait la particularité de favoriser le transit intestinal. Si votre intestin est encombré, le bifidus (comme les fibres) peut le “nettoyer”.

Cela peut donc vous aider à perdre du poids si vos intestins sont trop chargés. Mais n’imaginez pas perdre du poids en dehors de ce cas de figure ! Il n’aide pas à perdre de la graisse…

Finalement, qu’est-ce que le bifidus ?

Dans le grand public, le bifidus est censé être une bactérie amie des intestins (aide à la digestion) contenue dans des yaourts et laits fermentés.

Mais le produit de Danone (Activia) n’est pas un yaourt. C’est une substance qui ne contient pas les ferments (=bactéries) habituels qu’on trouve dans les yaourts.

Conclusion

Quand vous mangez un Activia, vous n’avalez pas du yaourt mais une substance créé (entre autres) suite à des manipulations chimiques par des spécialistes qui ont cherché à faire un produit commercialement intéressant, et qui contient des sucres sous forme de longues chaînes de glucose et de fructose.

Le produit à la base des Activia (le bifidus actif) a été inventé par un industriel sucrier belge, qui m’a expliqué en détails ce que je vous ai résumé ici.

Voilà pour l’info !

Si vous avez des réactions, n’hésitez pas à en faire part dans les commentaires ci-dessous.

Les 5 articles les plus lus :

>> Manger le soir fait grossir : info ou intox ?

>> La fausse vérité des Yaourts 0% de matière grasse

>> Comment éliminer naturellement les hormones responsables de votre poids ?

>> Comment perdre votre goût pour les aliments sucrés

>> Les 9 conseils pour perdre du poids en réduisant la rétention d'eau

A propos de l'auteur Didier Henry

De formation "juridico-économique", j'ai grandi dans une famille de médecins et je suis aujourd'hui graphiste. Un parcours santé inhabituel m'a donné l'idée de créer ce blog.Mon "credo" : c'est en apprenant et en comprenant comment fonctionne son corps qu'on parvient à maîtriser ses éventuelles insuffisances. Et c'est en appliquant ce qu'on a appris qu'on se libère de "nos petits malheurs" ;-)

Suivez-moi sur:

Donnez votre avis dans les commentaires :

31 commentaires
Rémi dit

Merci pour cet article qui m’a plu et permis d’en savoir plus sur ce Bifidus.Actif :). Qui n’est pas vraiment actif finalement.

Répondre
    Didier Henry dit

    Bonjour Rémi,

    Bienvenue sur ce blog et merci pour ton commentaire.

    Ravi d’avoir pu t’instruire agréablement 😉

    Répondre
Joe dit

Ma réaction est que si une grosse ponte de Danone passe par là, tu risques de passer un sale quart d’heure, et ton ami aussi, hélas…

Répondre
    Didier Henry dit

    Bonjour Joe,

    Tu crois ? J’y avais pensé, mais je ne fais pas de diffamation ni de calomnie, je relaie une information que j’ai reçue d’une source plutôt sûre…

    Par ailleurs, en fait, je ne critique pas Danone et je ne contredis pas l’action bénéfique du bifidus. Disons que je préviens les consommateurs 😉

    Merci pour ta remarque !

    Répondre
Muriel dit

Bonjour Didier et merci pour cet article très intéressant ! 🙂

Je comprends bien l’argument de Danone sur la stimulation du transit intestinal, mais la diminution des ballonnements ? Les molécules du sucre, même à longue chaîne, peuvent provoquer des fermentations et des gaz, me semble-t-il.

Comme tu le dis bien, Activia est le résultat de manipulations chimiques et n’aidera en rien à être en bonne santé, bien au contraire…

@ bientôt,
Muriel

Répondre
    Didier Henry dit

    Bonjour Muriel,

    Ta remarque est pertinente. J’avoue que je ne pensais pas aux ballonnements quand je discutais avec mon “informateur”. Peut-être y a-t-il une autre substance active ? Ou alors cette molécule aurait d’autres propriétés dont je n’ai pas connaissance ? Je ne suis pas dans le secrets des dieux…

    Ce qui est intéressant, comme tu dis, c’est d’informer qu’Activia ne remplace pas des aliments naturels…

    @ bientôt

    Répondre
Fabrice dit

Le nom bifidus est pourtant un diminutif de bifidobacterium, une famille de bactéries justement utilisée dans les yahourts activia…

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bifidobacterium

Répondre
    Didier Henry dit

    Bonjour Fabrice,

    Merci pour ta remarque. Moi aussi j’ai des sources contradictoires.

    Je propose de faire un test dont l’issue pourra faire pencher la balance dans un sens ou dans un autre : tout yaourt devrait pouvoir être cultivé s’il contient des ferments normaux. Essayons donc de reproduire de l’Activia dans une yaourtière. Normalement, à partir d’un reste de yaourt et de lait, il est possible de recréer du yaourt grâce aux bactéries contenues dans le reste de yaourt.

    Si Activia est un yaourt comme un autre, avec des bactéries naturelles, il ne devrait pas y avoir de problème pour se créer son yaourt chez soi. Sinon, cela voudra dire qu’Activia n’est pas un yaourt au sens où on l’entend communément.

    A titre d’information, j’ai déjà fait le test il y a quelques temps avec du “Perle de lait” au bifidus : le résultat était décevant, contrairement aux yaourts classiques.

    Je vous tiens au courant…

    Répondre
      thierry dit

      bonjour, je confirme!!!! j’ai fait du yaourt avec un yaourt local bio, j’ai obtenu un nouveau lot de yaourt. j’ai fait en meme temps la meme chose avec un pot d’activia, nada, à la fin que du lait liquide. Conclusion, pas de bacteries lactiques vivantes dans ces pots là….
      Si vous connaissez une source de bifidobacterium pour competer mes souches de lactobacillus, je suis preneur. merci

      Répondre
bocquet dit

J’ai participé l’été dernier sur Toulouse à un essai clinique sur le Bifidus organisé par l’hopital Rangueil. Pendant 3 mois j’ai pris chaque jour 2 gélules de placébo ou de Bifidus (équivalent à 2 yahourths au bifidus). Des analyses ont été faites avant et après le protocole de test (sang, urine et selles). Perso je pense avoir eu le Bifidus dans mes gélules car j’avais le ventre qui grouillait beaucoup et j’allais souvent à la selle même quand je n’avait pas besoin. J’ai une copine infirmière qui fait parti de l’équipe qui organisait le protocole et elle m’a dit que les participants n’avait pas perdu de poids. 1 an après on a reçu une lettre de l’hopital nous indiquant que ce protocole ne permettait pas de trouver un quelconque effet du Bifidus sur l’organisme.

Répondre
    Didier Henry dit

    Bonsoir,

    Merci pour ce commentaire TRÈS intéressant… Voilà un témoignage qui va beaucoup plus loin que mon article puisqu’il remet même en cause l’effet du bifidus.

    D’après ce que j’avais déjà lu, il me semblait que le bifidus avait un réel effet. Mais l’effet placebo peut lui-même être très puissant. Si les deux se confondent, voilà qui complique les choses…

    @ bientôt

    Répondre
      bocquet dit

      voir ici la photo que j’ai prise de la lettre envoyées a tous les participant quelques mois après l’étude (j’ai pas de scanner chez moi). comme il y a 2 pages j’ai fait un montage photo (désolé pour la qualité, mais si besoin je peux faire une copie de meilleur qualité)

      http://consomacteur.net/bifidus.jpg

      Répondre
Bernadette GILBERT dit

Merci pour cette info, Didier. Mais là, je tombe des nues… Comme on est mal informé. Je pensais naïvement qu’il s’agissait d’un yahourt dans lequel on introduisait une bactérie active et bénéfique pour l’organisme. Eh qu’on est nigauds, nous les consommateurs…
Je vais faire un lien pour cette information dans mon blog parce que je vais très bientôt publier un article sur le site.
Bonne continuation…

Répondre
    Didier Henry dit

    Eh oui, le monde n’est pas simple 😉

    Mais je ne sais même pas si on trouvera le fin mot de l’histoire… J’espère vous publier demain les résultats de mes propres analyses de fermentation, photos à l’appui.

    Merci pour ton commentaire et pour ton lien 🙂

    A+

    Répondre
Danièle dit

C’est vraiment un article intéressant car il montre que les industries alimentaires n’ont pas d’autre préoccupation que leurs bénéfices.
Peu importe la santé des personnes qui mangent leurs produits.
Depuis longtemps je ne mange que des produits laitiers au lait cru qui sont bien plus sains que tous ces produits transformés contenants des sucres et autres additifs.
Dans le lait cru il y a tout ce qu’il faut pour la santé, pas besoin de rajouter autre chose.
Merci pour tous ces excellents articles.

Répondre
Céline d'Activia dit

Bonjour Didier,

Je me présente : Céline, récolteuse d’opinions, de suggestions et de toutes les bonnes idées consos sur les produits Activia 😉

Je me permets de rebondir sur votre article avec quelques corrections et compléments d’informations sur vos Activia.

Avant tout, il est important de préciser qu’Activia contient du Lactobacillus bulgaricus et du Streptococcus thermophilus, deux ferments que vous retrouvez dans tous les yaourts… plus un 3ème ferment, le Bifidobactérium lactis DN-173 010. Le fameux bifidus Acti-régularis !

Du fait de la présence de ce 3ème ferment, et conformément à la réglementation française, vous avez raison : Activia ne répond pas à l’appellation YAOURT mais est défini comme un produit laitier fermenté. Pas de modification chimique cependant : la production de vos Activia repose sur une fermentation du lait NATURELLE avec une souche de bifidus non transformée.

De même, les bifidus sont des bactéries et non des molécules, que l’on retrouve habituellement dans les laits fermentés. Ils ne contiennent pas de longues chaines de fructose que l’on retrouve par exemple dans la chicorée, le topinambour ou les artichauts… et qui sont des fibres. Les nutritionnistes recommandent la consommation de 30 grammes de fibres par jour (en moyenne les Français n’en consomment que 15 à 20 grammes / jour !).

Pour parler plus spécifiquement du bifidus Acti-régularis, 28 études scientifiques ont été menées à ce jour pour étudier les effets de la consommation quotidienne du produit Activia et de son ferment le bifidus Acti-régularis. Ces travaux montrent qu’une consommation quotidienne d’Activia apporterait une amélioration sur le confort digestif. Ces travaux ont été présentés dans de nombreux congrès scientifiques et ont fait l’objet de publications dans des journaux scientifiques internationaux, validées par des comités d’experts scientifiques indépendants. L’ensemble de ces résultats sont accessibles sur le site http://www.etudes.danone.com.

Pour aller plus loin dans cet échange, je vous invite à venir visiter le Centre de Recherche Daniel Carasso à Palaiseau. Vous pourrez rencontrer et interroger les experts Danone et entrer dans les coulisses de ce ferment star qu’est le bifidus Acti-régularis. Tenez-moi informée si cette proposition vous intéresse (de même que l’ensemble des lecteurs du blog).

Activiament vôtre,
Céline

Répondre
    Didier Henry dit

    Bonjour Céline,

    Merci pour cette intervention très claire et bien à propos, qui est tout à fait en concordance avec ce que j’avais pu lire dans les pages officielles de Danone que j’avais parcourues suite à la publication de cet article.

    Une question me vient à l’esprit et peut-être pourrez-vous y répondre : savez-vous pourquoi il est si difficile (voire impossible) de créer, avec une yaourtière et à partir d’un pot Activia, un yaourt d’une consistance ordinaire ?

    Didier

    Répondre
      Céline d'Activia dit

      Bonjour Didier,

      Comme vous le savez maintenant, Activia est un produit laitier fermenté qui contient trois ferments : les deux ferments classiques du yaourt ainsi que du Bifidus Actiregularis.

      Chez Danone, nous avons défini un ratio optimum entre les différentes souches de ferments afin de vous garantir la meilleure texture et le meilleur goût possibles.

      Par ailleurs, il faut savoir que vos Activia sont fabriqués à une température plus basse (35-37°C) que celle d’une yaourtière (43°C) et que les trois ferments se sont adaptées à ce procédé.
      Pour ces raisons, il est en effet très difficile de reproduire un yaourt avec une texture standard à partir d’un Activia.

      Activiament vôtre,
      Céline

      Répondre
        Asmaâ dit

        Merci Mr Didier pour cet article que je juge très intéressant, et c’est clair que les industries valorisent et essaient de commercialiser leur produits même parfois au détriment de la santé du consommateur, merci encore une fois de nous avoir expliqué ce que nous mangeons.

        Répondre
nassima dit

Bonjour,

Un collègue m’a raconté, un jour, que le bifidus actif était une bactérie extraite des “excréments des nouveaux nés” . C’est sa copine d’alors, ayant un lien avec danone, qui lui aurait dit cela …
Votre article me permet de changer d’avis et de peut être me mettre à consommer de l’Actiivia pour mes problèmes de ballonnement.
merci pour cet article

Répondre
Marine dit

C’est bizarre ce que dis la dame qui travaille pour Activia… J’ai au contraire remarqué, et je ne suis pas la seule autour de moi, que les yaourts qui fonctionnent le mieux pour faire des yaourts à la yaourtière sont les yaourts activia… Je prends toujours ceux là et les yaourts sont bien réussis et délicieux…
Sauf là depuis que j’achète du lait cru bio dans un distributeur à côté de chez moi, ils sont complètement ratés (triés) et je ne comprend pas pourquoi…

Répondre
Didier Henry dit

Bonjour Marine,

Merci pour ce premier commentaire et bienvenue sur ce blog 🙂

Tu es bien la première personne qui me dit qu’elle a réussi des yaourts à partir de yaourts Activia…

D’après mes expériences : lait entier + Activia + yaourtière = yaourt sans consistance, trop liquide. Je ne parle pas du goût, mais de la texture.

Si tu as une recette infaillible pour réussir ses yaourts avec des activia, je t’encourage à la partager ici ! 😉

Répondre
Arianil dit

Bonjour,

Il me semble que la marque B’A a précédé Danone dans l’introduction du bifidus actif en France au rayon spécialités laitières. Il est d’ailleurs dommage que suite à un rachat, cette marque ne soit plus présente dans les rayons, je trouvai les B’A bien meilleurs au goût (sans doute plus gras) que les Activia de Danone et autres Ophilus de Yoplait.
À lire ci-dessous le paragraphe concernant B’A dans ce document :
http://www.editions-organisation.com/Chapitres/9782708128286/chap.pdf

Répondre
Georges dit

“« Bio », ce qui était un peu abusif…”
en quoi c’était abusif ?

Répondre
    Didier Henry dit

    Bonjour Georges,

    Merci pour votre question et bienvenue sur ce blog.

    Pour répondre à votre question, le terme “bio” a une connotation très particulière dans l’esprit du consommateur. Tout ce qui est bio est entièrement naturel. Or, l’Activia n’est pas entièrement naturel puisqu’il est fabriqué de manière industrielle… En ce sens, utiliser le mot “bio” revient à induire le consommateur en erreur.

    J’espère que ceci répond à votre question.

    Répondre
Amal Hbari dit

certes, activia contient du bifidus regularis (bifidobacteries) mais modifié genetiquement donc ca sert à rien

Répondre
brahim dit

je vous remecie beaucoup pour tputes ces informations

Répondre
Francois Duval dit

Votre article est tout faux. Vous confondez l’inuline, un prÉbiotique, et le ferment, probiotique. L’inuline n’est pas métabolisé par les enzymes du corps. C’est la définition même d’une fibre; un sucre complexe qu’on ne peut pas métabolisé.

Par contre, l’inuline peut-être consommé par les probiotiques qui ont le bagages enzymatiques pour, contrairement aux autres bactéries présentes, dont les coliformes fécaux. L’effet “fibre” sur le transit est donc mineure, mais permet d’augmenter l’effet des probiotiques, tel les bifidobactérie.

Répondre
Elodie dit

Merci pour l’article mais qu’est ce qu’on fait au final?
Tout le monde va finir par faire ses propres yaourts, c’est plus sur.

Répondre
Robert dit

Bonjour,
La meilleure yaourtière ne coûte rien ; le soir avant le coucher, le mélange lait tempéré/yaourt sera touillé dans un verre de conserve hermétiquement fermé lequel sera immergé dans une casserole d’eau à 40°, casserole qui sera entourée et recouverte de deux anoraks. Le lendemain au réveil, on laisse refroidir le VRAI yaourt dans son bocal, puis, après quelques heures au frigo, le yaourt est ferme et délicieux à consommer.
Bonne dégustation !

Répondre
Ajoutez votre réponse