Régime Calories et Métabolisme : Ce Qu'il Faut Savoir

Nous vivons aujourd’hui dans une société qui nous pousse -presque- à devenir une nouvelle sorte de molusque, tant il est indispensable, pour suivre le rythme de vie habituel, d’avoir des activités essentiellement sédentaires.

Le terme “molusque” est un peu fort, mais il est parlant. Même lors de nos déplacements, nous utilisons des moyens de transports très (trop ?) confortables : au volant de notre voiture, assis dans un train ou dans un avion.

Dans une telle situation, votre métabolisme tourne au ralenti, et si vous infligez à votre corps un régime, il aura tendance à aller chercher les calories manquantes dans la masse musculaire et non dans la masse graisseuse qu’il conserve pour se protéger du froid. Avouez que c’est utile de savoir cela…

Mais, qu’est-ce que le métabolisme ?

Pour fonctionner correctement, notre corps a besoin d’un minimum d’énergie. Cette énergie est indispensable puisqu’elle permet d’assurer le fonctionnement d’organes vitaux tels que le coeur, les poumons, le cerveau, les intestins etc. Ce qui veut dire que nous consommons des calories même en dormant (pensez aussi au maintien de la température de notre corps), mais ces besoins sont alors réduits au strict minimum. Voilà pourquoi, d’ailleurs, il ne faut pas trop manger le soir…

Cette consommation d’énergie (= métabolisme) est fonction de notre taille, de notre âge et de notre activité. C’est cela qui déterminera la quantité de calories à consommer pendant la journée.
Par exemple, un homme de 40 ans, d’une taille de 1,85 m et d’un poids de 85 kilos devra consommer environs 2400 kilocalories s’il a une activité sédentaire, et 2720 kilocalories si son activité est plutôt active (source : Wikipedia). Si cet homme consomme davantage de calories, il n’éliminera pas tout !

L’impact d’un régime pauvre en calories est donc grand. Votre consommation d’énergie étant déjà relativement faible, votre corps va puiser sa source d’énergie dans vos muscles (anabolisme). Et quand vous augmenterez à nouveau votre consommation de calories, vous augmenterez surtout la masse graisseuse et non le muscle, qui ne s’exercera pas suffisamment et dont l’activité sera ralentie par cette baisse de calories. Et puis, le muscle ne se construit pas de lui-même, il faut qu’il s’exerce.

Il est donc vraiment nécessaire (et très sain) de bouger ! Mais attention : pas de n’importe quelle manière.

Pour vraiment activer votre métabolisme et faire en sorte que votre corps aille puiser dans ses réserves graisseuses, il sera nécessaire de faire des séances d’au moins 35 minutes d’exercice CONTINU. J’insiste sur le fait que cette durée n’est pas divisible. Il ne s’agit pas de cumuler 10 minutes de marche le matin, 15 à midi et 10 le soir, non. C’est bien d’au moins 35 minutes d’affilée qu’il s’agit. Et plus vous prolongerez cet effort continu au-delà des 35 minutes, plus vous brûlerez votre masse graisseuse.

Il est donc très important de comprendre ce mécanisme du métabolisme, car il explique beaucoup de choses. Les régimes “yoyo” s’expliquent par ce même mécanisme où, après une privation, le corps se remplit de plus belle avec de la graisse…

Ce qu’il faut retenir : faites de l’exercice avant de diminuer votre apport en calories. Ensuite, adaptez votre alimentation en fonction de vos besoins journaliers et continuez les séances d’exercice régulièrement et de plus en plus longtemps. Votre corps n’a rien à y perdre, au contraire. Vous puiserez de plus en plus dans votre masse graisseuse et vous aurez plus de muscle. Cela changera votre silhouette et, surtout, cela fera disparaître vos bourrelets disgrâcieux.

Les 5 articles les plus lus :

>> Manger le soir fait grossir : info ou intox ?

>> La fausse vérité des Yaourts 0% de matière grasse

>> Comment éliminer naturellement les hormones responsables de votre poids ?

>> Comment perdre votre goût pour les aliments sucrés

>> Les 9 conseils pour perdre du poids en réduisant la rétention d'eau

A propos de l'auteur Didier Henry

De formation "juridico-économique", j'ai grandi dans une famille de médecins et je suis aujourd'hui graphiste. Un parcours santé inhabituel m'a donné l'idée de créer ce blog.Mon "credo" : c'est en apprenant et en comprenant comment fonctionne son corps qu'on parvient à maîtriser ses éventuelles insuffisances. Et c'est en appliquant ce qu'on a appris qu'on se libère de "nos petits malheurs" ;-)

Suivez-moi sur:

Donnez votre avis dans les commentaires :