Faites-vous ces 3 erreurs méconnues qui pourraient ruiner vos efforts pour perdre du poids ?

Les obstacles peu connus qui empêchent de perdre du poids

Dans cet article, vous allez découvrir certains obstacles à la perte de poids. Des obstacles dont on parle peu et qui ont pourtant leur importance. Ils ont même une telle importance qu’ils peuvent parfois non seulement vous empêcher de perdre du poids, mais en plus vous faire prendre du poids !

Peut-être sont-ce des erreurs que vous ne commettez pas ou peu, mais il vaut mieux les connaître pour encore mieux les éviter 😉

Commençons par le premier obstacle, qui peut concerner tout le monde, en particulier les personnes qui sont très occupées :

1/ « File dans ta chambre ! »

Vous arrive-t-il de manquer de sommeil ? Oui ? Souvent ? Aïe, ce n’est pas très bon… En dehors du fait qu’il est toujours mieux d’avoir suffisamment d’heures de sommeil, il semblerait que vous aurez plus de difficultés à perdre du poids si vous ne dormez pas suffisamment.

C’est ce qu’il ressort d’une étude menée en Suède, à l’Université Uppsala.
Selon cette étude, il existe une région du cerveau qui favorise l’appétit. Or, cette région est stimulée chez les gens qui manquent de sommeil. C’est ce qui pourrait vous empêcher de perdre du poids.

Dormir aide à perdre du poids

Le fait de dormir trop peu peut parfois réduire à néant vos efforts pour perdre du poids

Mais cela va encore plus loin : les scientifiques affirment qu’une personne obèse qui suit un régime et qui l’accompagne de séances de sport régulières (ce qui, en soi, devrait l’aider à perdre du poids) ne perdrait pas facilement de poids si, par ailleurs, il ne fait pas attention à son sommeil.

Nos rythmes de vie sont malheureusement de plus en plus trépidants. Faites attention de ne pas mordre sur vos heures de sommeil parce que l’observation de ces chercheurs suédois pourrait expliquer (en partie en tout cas) l’augmentation générale de la masse corporelle de nos concitoyens

2/ Assiette, assiette, ne me trompes-tu pas ?

Nos perceptions ne nous informent pas toujours de la bonne manière… Nous avions déjà vu dans un article publié en août 2011 qu’il est possible de perdre du poids en mangeant dans des récipients (assiettes ou bols) plus petits.

Effectivement, c’est comme si nous avions naturellement tendance à penser inconsciemment que tout bol peut contenir la même quantité de nourriture : quand on a l’habitude de prendre un bol de céréales le matin, qu’il soit grand ou petit, on continuera à ne prendre qu’un bol, selon les bons vieux réflexes qu’on a acquis avec le temps…

Ce qui veut dire que la vaisselle dans laquelle on mange peut avoir un impact direct et tout à fait inconscient sur notre manière de nous alimenter.

Tout cela, je l’avais déjà évoqué auparavant. La nouveauté, la voici : non seulement la taille de notre vaisselle peut influencer les quantités de nourriture qu’on ingurgite, mais la couleur de cette même vaisselle a, elle aussi, une influence étonnante.

Je vous passe tous les détails de l’étude qui a mené à ces conclusions et j’en viens directement aux faits : que ce soit avec des liquides ou avec de la nourriture solide, si un verre ou une assiette est de couleur rouge, le mangeur se servira moins et sera donc moins gourmand que si le verre ou l’assiette a une autre couleur (bleu ou blanc ou…).

L’explication vient du fait que, culturellement, nous associons la couleur rouge à un concept d’interdiction ou d’arrêt.

D’autres études montrent que lorsqu’il y a de grands contrastes de couleur entre l’assiette qu’on utilise et la nourriture qu’elle contient, on a tendance à moins manger (par exemple une assiette blanche avec des pâtes couvertes d’une sauce rouge…). Probablement parce que la quantité de nourriture semble plus importante (pour l’inconscient…) lorsqu’il y a de grands contrastes de couleur.

Enfin, d’autres études ont encore montré que quand une personne devait estimer la quantité de calories qu’une assiette contenait, elle ne faisait pas du tout appel à un raisonnement logique.

Même chose quand on demande une estimation du poids d’une personne en fonction de sa silhouette : aucun raisonnement logique et aucun calcul en fonction de la taille de la personne (qui est pourtant une donnée cruciale pour faire une telle évaluation). Les réponses sont essentiellement « culturelles », c’est-à-dire influencées par les connaissances générales de la personne interrogée.

On peut en conclure que le cerveau a en quelque sorte des « préjugés » et qu’il fonctionne avec des « raccourcis » qui sont des automatismes bien ancrés en lui.

Tout ceci pour dire que la deuxième grande erreur à éviter pour mieux perdre du poids, c’est de se fier à ses propres perceptions et à ses estimations.

Vous croyez qu’un repas est « léger » et qu’il ne vous fera aucun tort ? Vérifiez que vos croyances sont justifiées. Énormément de personnes se trompent sur les qualités nutritives des aliments et sur les quantités qu’elles ont dans leur assiette. Ne faites pas partie de ces personnes !

3/ La thérapie par le stylo…

Pour expliquer ce troisième point, je vais à nouveau faire appel à une petite étude… Cette étude s’est faite sur une cinquantaine de jeunes femmes, toutes en surpoids ou obèses.

A la moitié d’entre elles, on a demandé d’écrire un texte sur ce qui, pour elles, représentait la valeur humaine la plus fondamentale (l’amitié, les liens familiaux, etc.). L’autre moitié devait faire la même chose pour la valeur la moins fondamentale.

A peu près deux mois plus tard, celles qui s’étaient exprimées par écrit sur une valeur très importante à leurs yeux ont perdu en moyenne 1,5 kg. Dans l’autre groupe, elles ont pris 1 kg !

La conclusion de la chercheuse qui a mis au point ce test est que nos pensées ont des effets plus importants qu’on ne l’imagine sur nos actes et donc, finalement, sur notre corps.

Il semblerait que quand on évoque des valeurs très fortes, on déclenche un mécanisme psychologique qui renforce la confiance en soi et qui réduit l’impact du stress. Le stress qui, comme vous le savez sans doute, est un facteur de prise de poids.

La troisième grande erreur à éviter pour mieux perdre du poids est donc de ne pas être au clair avec soi-même et avec ses convictions profondes. On est ici beaucoup plus dans une dimension psychologique que technique. Ce n’est pas pour autant moins important !

Conclusion

Dès ce soir, vous allez faire un effort pour ne pas aller dormir trop tard. Cela vous aidera à perdre du poids et à être moins stressé.

De plus, si vous avez l’occasion de manger dans des récipients plus petits que d’habitude, n’hésitez pas à le faire. Si votre vaisselle est déjà à dominante rouge, ne la changez plus : elle vous aidera à perdre du poids. Et surtout, sortez de vos automatismes irréfléchis (nous en avons tous). Vous vous donnerez l’occasion de manger ce qui vous fera moins grossir.

Enfin, dès que vous aurez le temps, mettez par écrit une idée ou un principe qui vous semble fondamental pour “mener votre barque” dans la vie (ou un principe essentiel dans votre rapport avec les autres). Cela vous reconnectera avec vous-même et avec votre être profond, cela vous apaisera et remettra peut-être des choses en place dans votre esprit, et vous aborderez les choses avec un esprit plus serein et plus confiant.

Si vous avez des réflexions qui vous viennent à l’esprit après avoir lu cet article, mettez-les dans les commentaires ci-dessous !

Les 5 articles les plus lus :

>> Manger le soir fait grossir : info ou intox ?

>> La fausse vérité des Yaourts 0% de matière grasse

>> Comment éliminer naturellement les hormones responsables de votre poids ?

>> Comment perdre votre goût pour les aliments sucrés

>> Les 9 conseils pour perdre du poids en réduisant la rétention d'eau

A propos de l'auteur Didier Henry

De formation "juridico-économique", j'ai grandi dans une famille de médecins et je suis aujourd'hui graphiste. Un parcours santé inhabituel m'a donné l'idée de créer ce blog.Mon "credo" : c'est en apprenant et en comprenant comment fonctionne son corps qu'on parvient à maîtriser ses éventuelles insuffisances. Et c'est en appliquant ce qu'on a appris qu'on se libère de "nos petits malheurs" ;-)

Suivez-moi sur:

Donnez votre avis dans les commentaires :

10 commentaires
Sylviane dit

Bonjour Didier,

Bon le coup de lu bol rouge m’étonne mais à moitié finalement car le cerveau commande tout donc allons-y pour le bol rouge (je vais en acheter un)

Quant aux pensées dont tu parles je suis aussi convaincue que c’est la base de notre équilibre en tout. Des pensées saines, optimistes sont de bien meilleure compagnie que les jalousie, envie, dénigrement etc.

Donc l’exercice dont tu parles ne fait que me conforter dans “mes pensées”

A très bientôt

Répondre
    Didier Henry dit

    Bonjour Sylviane,

    Merci pour ton commentaire 🙂

    “Le coup du bol rouge” comme tu dis, j’en parlais surtout pour mettre en avant que nous sommes influencés malgré nous par notre environnement. Si on peut mettre les chances de son côté en utilisant un bol rouge, pourquoi s’en priver ?

    Je pense qu’on peut dire pas mal de choses à propos des pensées positives qu’on peut entretenir pour nous aider à perdre du poids. Cela fera peut-être l’objet d’articles futurs…

    A bientôt !

    Répondre
    PATRICIA dit

    Bonjour A TOUS, Moi je ne suis pas d’accord avec la couleur de la vaiselle utilisée lors de la prise d’un repas ou d’une petite collation …. Les Japonais sont minces ! tous ! et ils déjeunent avec de la vaiselle “couleurs zen” des bruns, des beiges, des petits BOLS CERTES ! mais toujours dans de la trés jolie vaisselle de qualité et blanche et noir et bleutée aussi…. J’ai la chance de manger régulièrment dans cette vaisselle, le fait que le splats soient tous de f=différentes tailles (souvent trés petits voir style dinette) vous mangez moins et les baguettes aussi sont un truc trés pratique pour moins manger en quantité ! nous avons opté pour les baguettes meme por la cuisine française !

    LE ROUGE EST UN EXITANT ! ALORS VOTRE THEORIE JE N Y CROIS PAS DU TOUT ! ON DIT BIEN DE NE PAS METTRE DE ROUGE DANS LES CHAMBRES ETC…. CELA ENERVE !!!!!

    VOILA REVOYEZ PEUT ETRE VOS COPIES DIDIER …..
    BIEN AMICALEMENT
    Patricia de Bordeaux 53 ans

    Répondre
      Didier Henry dit

      Bonjour Patricia,

      Dites-moi si je me trompe, mais j’ai l’impression que vous voyez ROUGE 😉

      Pourtant, je vous l’assure, il n’y a pas de quoi s’énerver… Cette “théorie”, comme vous dites, est en fait plutôt une observation. Cette observation a été faite au cours d’une étude scientifique dont le but était de voir l’impact de la couleur de la vaisselle sur la consommation.

      Et le résultat est là : il semblerait que la couleur rouge de la vaisselle diminue la quantité d’aliment que l’on consomme. Je ne fais que relayer cette information. Je suis moi-même assez surpris par cette nouvelle. Je ne vous impose en aucun cas de croire fermement que tout cela est absolument vrai. Le résultat d’une étude scientifique peut toujours être remis en cause.

      C’est ce que vous faites. Et peut-être avez-vous raison !
      Mais lorsque je vois les résultats d’une étude scientifique, j’ai tendance à penser qu’ils ont un certain poids dans l’argumentation…

      J’espère que ceci vous donne un meilleur aperçu de la manière dont je vois les choses.
      A bientôt !
      Didier

      P.S.: Merci pour votre commentaire qui m’a permis de préciser certaines choses ! 🙂

      Répondre
[email protected] bonheur possible dit

Moi aussi je trouve le truc de la vaisselle rouge épatant, je vais investir pour tester ton tuyau.
Et bien sur, être bien avec soi-même et être positif est la clé du bien-être et du succès dans tous les domaines, j’en suis convaincu et je l’expérimente au quotidien.

Répondre
    Didier Henry dit

    Bonjour Patricia,

    Si tu as des observations intéressantes à faire à ce propos, je t’invite à les partager sur le blog. Que ce soit à propos du bol rouge ou d’autre chose, d’ailleurs 😉

    Merci pour ton commentaire !

    Répondre
farid dit

Très bon article, et je confirme pour l’influence des couleurs!!

On sait par exemple aussi que ça joue sur nos humeurs.

J’avais pas pensé pour mes clients à cette idée du bol, merci pour le tuyau!

Répondre
    Didier Henry dit

    🙂 Pas de quoi ! Ça fait plaisir de voir que cette simple idée suscite des réactions tellement enthousiasmées !

    A bientôt,

    Didier

    Répondre
nieves dit

bon soir moi aussi je mange dans une assiette a déssert ou ou dans un petit bol a glace;la vaisselle petite et transparante m aide a moins manger et a me racsasier plus vite moipour ca marcheje l avais remarquer quand j etait plus jeune et oublier apres plusieur année cela m est revenu a l esprit je le refait depuis environs 2mois les premiers jour ont a l impression qu il nous manque de la nourriture au bout de quelque jour ont coomence part si habituer et ensuite cela devient naturel;voilas j espert que ce commentaire vous aidera

Répondre
nieves dit

bonsoir,et oui c est encore moi :voila j ai un souci de santé j ai une hyperthiroydie fustres deécouverte depuis quelqes mois mon suite a une fatigue intanse perte de cheveux fragiliser sec et cassans éssoufflement manque d oxygene insomnie stress intanse palpitation cardiaque en position allongé 120par mn voila mes
symptome,j ai pris 10kg en 1mois et demis j en est perdu 4 mais les 6 autre je n arrive pas a les faires partir ,j ai bannis tout les sucres et farine raffine,je mange saint et equilibre farine et céréale completes et nourriture a ig bas mois de 50 je fait tout les matin 45mn de steppeur environ400k et j ai reduit mes quantité et la balance a du mal bouger pourtant je me sent plus musclé est moin de graisse plus en forme;si j aurais fait ce régime avant ce probléme de thiroyde je les aurais perdu haut la main;oalors pourriez vous m aider a perdre ces kilos superflus mercie pour votre aide que j attent avec impatiente a tres vite

Répondre
Ajoutez votre réponse