Comment “slalomer” pour contrôler son poids pendant les fêtes de fin d’année

C’est la fin…

Eh oui, bientôt la fin de l’année… Nous allons clôturer définitivement cette année pendant laquelle il s’est passé tant de choses.

Et parmi ces choses, il y a notamment la naissance de ce blog qui s’est tout de même pas mal étoffé depuis qu’il est apparu dans la blogosphère francophone. Si je ne me retenais pas, j’aurais envie de dire « champagne pour tout le monde ! » 😉

Vous aussi, vous avez certainement de bonnes raisons de festoyer joyeusement en cette fin d’année, comme ça se fait un peu partout dans le monde.

Au menu de ces fêtes de fin d’année, vous aurez probablement du foie gras, du champagne, des bûches à la crème, des petits fours, etc…

On ne peut pas dire que ces festivités soient excellentes pour garder sa ligne. Bien au contraire. C’est souvent l’occasion (involontaire) de faire des excès que vous ne feriez jamais pendant le restant de l’année

Si vous avez souvent remarqué que vous preniez du poids en fin d’année ou que vous avez des difficultés à retrouver votre poids normal après cette période, alors cet article vous est destiné.

Vous allez y apprendre à préparer et à vivre cette période de manière intelligente pour « slalomer » entre les différentes occasions de prendre des calories

Contrôler son poids pendant les fêtes de fin d’année

L’idée qui doit vous guider tout au long de cette période de fin d’année, c’est la même que celle du skieur qui doit slalomer entre ses bâtonnets : il les touche, mais il doit absolument éviter de les prendre de face, et surtout, il continue à glisser jusqu’à la fin du parcours en s’éloignant au plus vite des bâtonnets entre lesquels il doit slalomer…

Les bâtonnets du skieur, ce sont, pour vous, les tentations gourmandes qui ne manqueront pas de vous titiller en cette fin d’année.

Slalomez ! Prenez un peu de tout, mais ne vous y attardez surtout pas. Vous devez atteindre la fin de la piste au plus vite, sans prendre un seul bâtonnet de face 😉

Quelques astuces pour contrôler son poids pendant les fêtes

1/ Il s’agit bien de fêtes et non d’orgies.

A ce titre, il est normal de faire des repas hors du commun avec des recettes innovantes et délicieuses, mais il est tout à fait inutile (et néfaste) de préparer une nourriture tellement abondante que passiez votre temps entre Noël et le réveillon à terminer les restes

Lorsque vous faites vos courses, restez donc raisonnable sur les doses !

2/ Minimisez vos portions.

Dans le présent blog, nous avons vu en septembre qu’une astuce très simple pour manger moins sans s’en rendre compte, c’est d’utiliser des assiettes ou des bols moins grands.

Les fêtes de fin d’année sont une occasion formidable pour mettre en pratique ce principe.

Quand les plats sont succulents (et je ne doute pas que les vôtres le seront), chaque bouchée est un plaisir et il n’en faut pas beaucoup pour que vous soyez comblé.

3/ Faites de beaux plats.

Il semblerait que lorsqu’un plat ou une assiette est particulièrement bien décorée, avec des aliments bien mis en valeur, des couleurs harmonieuses et un ensemble réussi, le mangeur (probablement séduit par tant de beauté) en oublie presque son appétit.

S’il y a bien un moment où on peut faire l’effort de décorer son assiette, c’est pendant les fêtes de fin d’année. Vous ne trouvez pas ?

Et si en plus on peut joindre l’utile à l’agréable…

Table festive

Pour mieux contrôler votre poids en fin d'année, préparez une table bien décorée et festive. En mangeant des yeux, vous mangerez moins du ventre !

4/ Ne mangez pas trop vite.

Ce conseil pourrait s’appliquer toute l’année ronde, mais il y a de bonnes raisons d’encore mieux l’appliquer en fin d’année.

Si vous préparez une fête, il y aura probablement des convives… Profitez-en pour discuter abondamment avec vos voisins de table. Et prenez aussi le temps de goûter vos aliments.

En appliquant ces deux petits conseils, vous diminuerez certainement les quantités que vous mangerez.

5/ Les apéritifs sains, ça existe

Les petits fours et compagnie sont un concentré de calories. Pour combiner apéritif et santé, prenez de préférence des légumes crus que vous tremperez dans des sauces allégées.

C’est excellent et vous pourrez tout à fait être dans l’ambiance de la fête puisque ce genre d’apéritif peut être très coloré !

6/ Les calories liquides

Attention à l’alcool et aux boissons sucrées. Ne vous obligez pas à ne pas en prendre du tout évidemment. Une fête sans champagne, c’est un peu triste. Mais un verre suffit.

Et si vous voulez encore des bulles, pourquoi ne pas prendre de l’eau pétillante, tout simplement ?

7/ Si, malgré tout, vous avez un peu trop mangé…

Ne vous en faites pas. Le lendemain de la veille, mangez (presque) normalement. Il y a d’ailleurs de fortes chances pour que vous n’ayez pas vraiment faim ce jour-là.

Surtout, respectez votre appétit : ne mangez pas si vous n’avez pas faim.

Par ailleurs, lorsque vous mangerez, prenez de préférence des légumes. Ils vous aideront à brûler les éventuelles graisses que vous auriez accumulées.

Passez à l’action

Prenez de bonnes résolutions pour cette période de fête.

– Faites vos listes de courses en fonction des conseils que je donne dans cet article,

Visualisez déjà comment vous réagirez face aux tentations inévitables,

– Préparez votre entourage à vivre une fin d’année saine mais gourmande !

Et enfin, pour terminer cet article qui n’est pas spécialement follichon, JOYEUX NOËL et BONNE ANNÉE 2012 !

Les 5 articles les plus lus :

>> Manger le soir fait grossir : info ou intox ?

>> La fausse vérité des Yaourts 0% de matière grasse

>> Comment éliminer naturellement les hormones responsables de votre poids ?

>> Comment perdre votre goût pour les aliments sucrés

>> Les 9 conseils pour perdre du poids en réduisant la rétention d'eau

A propos de l'auteur Didier Henry

De formation "juridico-économique", j'ai grandi dans une famille de médecins et je suis aujourd'hui graphiste. Un parcours santé inhabituel m'a donné l'idée de créer ce blog.Mon "credo" : c'est en apprenant et en comprenant comment fonctionne son corps qu'on parvient à maîtriser ses éventuelles insuffisances. Et c'est en appliquant ce qu'on a appris qu'on se libère de "nos petits malheurs" ;-)

Suivez-moi sur:

Donnez votre avis dans les commentaires :

6 commentaires
Sylviane dit

Bon Didier, ce n’est pas rigolo rigolo ce que tu dis mais tu as tout à fait raison pourquoi s’empiffrer et être au 36e en-dessous après Noël et ne plus vouloir rien manger tellement on s’est “empiffré” sans aucune raison d’ailleurs.

Un verre de champ suffit et manger avec MODERATION ne fait pas de mal du tout au contraire.

Bon Noël à toi et ta famille

Répondre
    Didier Henry dit

    Bonjour Sylviane,

    C’est vrai que ce n’est pas l’article le plus rigolo que j’aie écrit… Mais si vous (=lecteurs) l’appliquez, vous me remercierez de l’avoir écrit ! Je pense que c’est important de rappeler que “faire la fête”, ça ne veut pas dire “faire des excès”.

    L’excès rend toujours malheureux…

    Tandis que la modération bien vécue apporte toujours un plaisir indicible. D’ailleurs ce qui est le plus important pendant les périodes de fêtes, ce n’est pas de s’empiffrer, c’est de passer du bon temps avec sa famille et ses amis 😉

    Je te souhaite également de passer un Joyeux Noël, entourée de tous tes proches !

    Répondre
Bernadette GILBERT dit

Peut-être pas rigolo, mais plein de bon sens ! S’empiffrer n’est pas une garantie de vrai plaisir alors que déguster, oui !
Excellents rappels…
Bonne fête à toi et à tous les tiens !

Répondre
    Didier Henry dit

    Bonjour Bernadette,

    Joyeux Noël à toi et à tout ton entourage !

    Cette année-ci, c’est la première fois de ma vie que je souhaite un Joyeux Noël par blog interposé. Je trouve ça un peu spécial mais finalement bien sympathique ! Pas toi ? 😉

    A bientôt

    Répondre
Rémi dit

Bonjour Didier,

Merci pour cet article qui a du rendre service (et rendra encore) à plus d’une personne 🙂 !

Bonne année à toi et tout les tiens!

A bientot

Répondre
    Didier Henry dit

    Bonjour Rémi,

    Merci pour ton commentaire et bonne année à toi aussi !

    Didier

    Répondre
Ajoutez votre réponse