Comment perdre du poids avec la vitamine D

Mission : accumuler les bonus

Si vous êtes un lecteur régulier de ce blog, vous savez depuis longtemps que j’essaie d’accumuler un maximum d’astuces qui concourent toutes au même but : perdre du poids. Depuis le début, l’idée est de mettre toutes les chances de votre côté pour perdre du poids (puisque, a priori, si vous lisez ce blog, le contrôle de votre poids fait partie de vos soucis).

Aujourd’hui, j’aimerais vous faire part d’une information qui, pour moi, est tout à fait neuve et qui m’a l’air très intéressante pour toute personne qui se lance dans un régime pour perdre du poids.

Avant de commencer mon petit exposé, j’aimerais vous poser une question, à vous qui avez peut-être un excès de poids dont vous vous débarrassez difficilement : buvez-vous du lait ?

Le lait minceur

Du lait ? Mais pourquoi du lait ?

Mais simplement parce que dans une étude menée par des chercheurs de l’Université Ben-Gurion, on apprend que des personnes qui suivent un régime pour perdre du poids -peu importe quel régime- et qui consomment du lait (ou des produits laitiers) perdent plus de poids en moyenne que ceux qui n’en consomment pas ou peu.

Dans la même étude, il est dit que les participants qui consommaient le plus de calcium laitier (+/- 580 mg de calcium) ont perdu au total environ 6 kilos à la fin des deux ans d’étude, tandis que ceux qui en consommaient le moins (+/- 150 mg en moyenne, c-à-d la moitié d’un verre par jour) n’ont perdu plus ou moins que 3 kilos.

Le lait contient de la vitamine D

La vitamine D n'est pas étrangère aux propriétés amincissantes du lait...

La vitamine minceur

Au-delà du rapprochement qu’on peut faire entre la consommation de calcium et l’impact que cette consommation peut avoir sur la perte de poids, il y a une autre donnée qui mérite notre attention.

Les chercheurs de cette même étude ont remarqué qu’on pouvait faire un lien entre la quantité de vitamine D présente dans le sang et la bonne réussite d’un régime minceur. Ils ont en effet remarqué que ceux qui avaient perdu le plus de poids étaient aussi ceux dont les niveaux sanguins en vitamine D avaient le plus augmenté.

Intéressant non ? Et cette étude vient même confirmer une autre étude, qui montrait que les personnes en surpoids avaient un faible taux de vitamine D dans le sang.

D’où vient-elle ?

Si ces études montrent que la vitamine D joue un rôle dans la perte de poids, il serait intéressant de savoir comment favoriser sa présence dans notre corps

La manière la plus simple et la plus universellement reconnue d’obtenir des vitamines D est tout simplement… de s’exposer au soleil. C’est effectivement la peau qui, grâce aux rayons du soleil, parvient à synthétiser la vitamine D dont nous avons besoin, pour la rendre assimilable par le corps.

On obtient cette vitamine en buvant du lait (!), ou en mangeant des poissons gras ou des œufs. La vitamine D a cette particularité d’augmenter l’absorption du calcium dans le sang. Voilà pourquoi le lait est assez bien recommandé pour perdre du poids : on y trouve à la fois du calcium et de la vitamine D…

On peut trouver l’apport quotidien recommandé en vitamine D dans 4 verres de lait.

Conclusion : carences, remèdes et perte de poids

De manière générale, une bonne partie de nos concitoyens sont en manque de vitamine D. J’ai envie de dire : « la carence est généralisée ».

On ne sait pas tout sur la vitamine D, et une partie de ses effets (positifs) sur l’organisme doit encore être découverte. Pour ma part, il me suffit de savoir qu’elle a beaucoup d’effets positifs (notamment sur le système immunitaire) pour me préoccuper d’en prendre suffisamment.

Je vous conseille d’en faire autant. Surtout si, comme on vient de le voir, le fait de combler cette carence vous permet de perdre ce surplus de poids qui vous ennuie tant 😉

N’hésitez pas à solliciter une prise de sang auprès de votre médecin traitant. On est parfois surpris des résultats… Ce peut être aussi l’occasion de vérifier d’autres paramètres intéressants sur l’état de votre santé ! On n’a rien à y perdre.

En cas de carence, une petite cure de vitamine D vous fera le plus grand bien. Je sais bien de quoi je parle puisque je l’ai moi-même expérimenté il y a deux ans à peu près : même votre tonus peut être amélioré 😉

Les 5 articles les plus lus :

>> Manger le soir fait grossir : info ou intox ?

>> La fausse vérité des Yaourts 0% de matière grasse

>> Comment éliminer naturellement les hormones responsables de votre poids ?

>> Comment perdre votre goût pour les aliments sucrés

>> Les 9 conseils pour perdre du poids en réduisant la rétention d'eau

A propos de l'auteur Didier Henry

De formation "juridico-économique", j'ai grandi dans une famille de médecins et je suis aujourd'hui graphiste. Un parcours santé inhabituel m'a donné l'idée de créer ce blog.Mon "credo" : c'est en apprenant et en comprenant comment fonctionne son corps qu'on parvient à maîtriser ses éventuelles insuffisances. Et c'est en appliquant ce qu'on a appris qu'on se libère de "nos petits malheurs" ;-)

Suivez-moi sur:

Donnez votre avis dans les commentaires :

13 commentaires
Sylviane dit

Bonjour Didier,

Revenant d’une cure de raisin hautement profitable pour nettoyer l’organisme je reviens à toi pour continuer à lire tes astuces.

Hélas, hélas, je DETESTE mais DETESTE le lait. Donc point de salut pour moi. De plus je ne crois pas que le lait soit bon pour les bipèdes humains mais je lis ton blog avec toujours autant de plaisir.

Cordialement

Répondre
    Didier Henry dit

    Bonjour Sylviane,

    Hélas, tu as mille fois raison ! Le lait de vache est fait pour les vaches. Le lait de plus petits mammifères comme la chèvre est en réalité meilleur pour l’homme que le lait de vache…

    Mais il s’agit d’une autre discussion. Ce qu’il faut retenir de cet article, c’est que de bons taux de vitamine D et de calcium ont un effet positif sur la perte de poids.

    Heureusement, il n’y a pas que le lait qui en contienne. Voici un lien vers une liste d’aliments riche en calcium (Wikipedia) et une autre des aliments contenant de la vitamine D. Tu remarqueras que ce ne sont pas des aliments spécialement courants…

    A bientôt !

    P.S. : Merci à toi d’exprimer le plaisir que tu ressens en lisant ce blog… 😉

    Répondre
patricia dit

Bonjour Didier,
Intéressant cette histoire de vitamine D pour maigrir. Qu’est-ce que ça a donné pour toi ? Je me souviens de mes cours d’infirmière que la Vit D était peu ou pas assimilable, et que c’est notre exposition au soleil qui nous permettait de la synthétiser. Cependant, c’est loin, les connaissances évoluent et ma mémoire n’est peut-être pas exacte non plus.
Tu parles aussi de la toxicité de la vit D dans ta présentation des vitamines (beau travail d’ailleurs), y-a-t-il un risque de surdosage ?

Répondre
    Didier Henry dit

    Bonjour Patricia,

    Dans l’article ci-dessus, je ne parle pas de toxicité, mais peut-être fais-tu allusion au lien que j’ai laissé dans le commentaire en réponse à Sylviane.

    Effectivement, il n’est pas bon de prendre trop de vitamine D. Si elle est prise en excès, cette vitamine est considérée comme la plus toxique de toutes les vitamines. Mais, comme je le dis dans l’article, la carence est actuellement beaucoup plus fréquente que le surdosage. Il n’y a que si on prend souvent des cocktails polyvitaminiques qu’on doit commencer à s’inquiéter…

    A bientôt.

    Répondre
Ony dit

c’est vraiment un rappel plus qu’intéressant et l’on se rend compte que nos grands-mères n’avaient tord en rien de nous obligés à boire du lait merci beaucoup

Répondre
    Bernadette GILBERT dit

    Sauf que les vaches de nos grand-mères étaient à peu près potables ! Les vaches actuelles sont poussées aux hormones, on consomme leur lait toute l’année indépendamment de leur cycle de reproduction ! Non ! boire du lait est une aberration : nous sommes les seuls mammifères à boire du lait à l’âge adulte. C’est juste un terrain économiquement très rentable !!!

    Répondre
Bernadette GILBERT dit

Très juste, cette information sur la vitamine D. Il semblerait même inutile de prendre des suppléments de calcium si nous avons une alimentation équilibrée (surtout pas de lait ou de produits laitiers !), nous ne pouvons manquer de calcium. Par contre, sa métabolisation est plus complexe… Ici, au Québec, le temps d’ensoleillement est bon, même si le froid l’accompagne plus souvent qu’ailleurs. Mais il est tout de même insuffisant pour fournir toute la vitamine D dont nous avons besoin. Les suppléments coûtent 3x rien et sont bien moins nocifs que le calcium… Merci Hervé pour cette nouvelle astuce !

Répondre
    Didier Henry dit

    Bonjour Bernadette,

    Merci pour ton commentaire qui complète bien les informations que je donne ici…

    Par contre, je crois qu’il y a certains blogueurs qui commencent à manquer de sommeil 😉 . C’est en effet la deuxième fois qu’on m’appelle par un autre prénom. La première fois, c’était Patricia qui s’adressait à Philippe et maintenant c’est toi qui m’appelle Hervé…

    Je marque si peu les esprits ?

    Sans rancune… 😉

    Répondre
Bernadette GILBERT dit

Côté fatigue, c’est en plein dans le mile ! Mille excuses… Je devais en effet avoir de la brume dans les yeux et du moult dans les neurones. Ou alors, c’est le H d’Henry. Et je ne peux pas te promettre que ça ne se reproduira plus…
Bienvenue au club, on m’appelle si souvent Gilberte ou Elisabeth. Et pas que les petits vieux !
Merci de ta tolérance…

Répondre
Rémi dit

Merci pour ce nouvel article… de qualité :). Tes explications sont toujours très claires et accessibles.

Répondre
Annie dit

Bonjour et merci pour ces infos..
Sauf que l’on y perd un peu son latin… Dans certaines méthodes de perte de poids, on nous dit qu’il faut limiter les laitages (lait, yaourt, fromage blanc) au profit d’autres sources de calcium et les remplacer de préférence par du lait de soja… Que doit-on en penser ?

Répondre
    Didier Henry dit

    Je commence à croire que j’aurais dû être plus nuancé dans cet article… Je ne voulais pas du tout mettre le lait à l’honneur parce que j’ai entendu trop d’inconvénients à son sujet pour le faire.

    Comme je le disais dans un commentaire un peu plus haut, ce qu’il est intéressant d’apprendre à travers ces anecdotes basées sur des recherches scientifiques, c’est que la vitamine D, qui aide à l’assimilation du calcium, qui a des tas d’autres vertus très positives pour le corps et dont nous sommes souvent carencés, cette vitamine disais-je, semble en plus avoir un grand impact sur la perte de poids.

    Quand j’apprends cette information, il est normal que je me précipite sur mon clavier pour vous la communiquer. Et c’est donc tout naturellement que je termine mon article en disant : “à vous qui cherchez à perdre du poids, pensez à vérifier si vous n’êtes pas carencé en vitamine D !”

    A tous ceux qui lisent cette page : oubliez le lait, c’est juste une image facile à retenir pour dire que la vitamine D et le calcium font bon ménage pour ceux qui veulent perdre du poids…

    Merci à toi, Annie, de m’avoir donné l’occasion de faire cette petite rectification. 😉

    A bientôt !

    Répondre
matiss dit

Bonsoir

C’est vrai, des études menées par des chercheurs ont révélé que les personnes en surpoids ont plus de succès à perdre du poids quand leur taux de vitamine D est élevé. Les chercheurs qui ont dirigé l’étude, ont constaté que parmi plusieurs individus qui ont été soumis à un programme de régime ceux dont les niveaux de vitamine D sont élevés ont perdu jusqu’à une demi-livre de plus que ceux qui ont suivi le plan de l’alimentation seulement.

Répondre
Ajoutez votre réponse