Comment faire tous les jours des exercices pour perdre du poids, sans séance quotidienne de fitness

Au temps jadis…

Il y a 50 ans d’ici, nos parents mangeaient probablement de meilleurs aliments : de meilleurs fruits, de meilleurs légumes, des viandes moins « industrielles », etc. mais il n’y a pas que cet aspect des choses qui puisse expliquer que l’obésité et les problèmes de poids étaient beaucoup moins présents.

Il y a 50 ans, bien qu’il avait déjà pas mal de voitures en circulation, il y en avait beaucoup moins qu’aujourd’hui. On avait encore l’habitude d’utiliser ses jambes pour faire pas mal de petites choses. Le confort était une notion importante, mais l’effort (physique) était aussi une notion très courante et banale.

Aujourd’hui, je pense pouvoir dire sans me tromper que le confort est devenu très important. L’homme est un animal fondamentalement paresseux qui invente des tas de machines de plus en plus performantes pour se faciliter la vie.

Loin de moi l’idée de critiquer toutes ces inventions géniales produites par l’homme. Mais il faut tout de même reconnaître que plus on augmente son confort, moins on a tendance à « se bouger ». Et c’est encore plus vrai pour les personnes qui ne sont déjà pas très sportives par nature…

Un style de vie « minceur friendly »

Pour contrecarrer notre ramollissement progressif, fruit de notre civilisation moderne et pas toujours favorable à notre santé, je vous propose d’adhérer de toutes vos forces à la charte « minceur friendly ». Elle n’existait pas il y a deux minutes, je viens de l’inventer.

Que contient cette charte ? Pas compliqué : les principes fondamentaux du « bouge ton derrière pour garder la forme et rester mince ». Je sais, l’expression peut paraître ringarde, mais je n’ai pas l’intention de devenir vulgaire sous prétexte que ce serait plus expressif 😉

Les exercices pour perdre du poids

Vous avez compris la grande idée qu’il faut retenir : bougez vos bras, vos jambes, votre tête, votre buste, vos doigts, vos orteils, vos genoux, vos cuisses, vos… enfin… vous voyez ce que je veux dire : bougez tout ce qui peut l’être dès que l’occasion se présente.

Pour celles et ceux qui n’auraient pas beaucoup d’inspiration –ça peut arriver à tout le monde, voici la charte « minceur friendly » dont je parlais un peu plus haut :

1/ Quand vous vous déplacez :

Utilisez votre voiture quand vous ne pouvez pas faire autrement, pour des raisons évidentes de distance ou de temps. Préférez la marche, le vélo ou autre.

– Si vous devez absolument utiliser votre voiture, garez-vous intelligemment, c’est-à-dire à 15 minutes de marche de votre destination.

– Dans les transports en commun, restez debout : vous sollicitez plus de muscles lorsque vous êtes debout et le fait de devoir garder l’équilibre sollicite également les muscles de manière tout à fait aléatoire

– Les ascenseurs et les escaliers mécaniques sont des inventions merveilleuses, mais il faut les utiliser quand ils sont vraiment nécessaires, comme la voiture. Si vous devez monter 100 étages, de grâce, ne les montez pas par l’escalier. Vous arriveriez tellement fourbu et exténué au 100è étage que vous risqueriez (ouch !) de vous marcher sur la langue.
Prenez plutôt l’ascenseur jusqu’au 95è étage, par exemple, et faites le reste à pied.

2/ Quand vous travaillez :

– Pensez tous les jours à sortir et à marcher lors de votre pause de midi. Non seulement ça entre très bien dans la logique du « bouge tes mollets », mais en plus vous en profiterez pour vous oxygéner et vous détendre. Vous serez donc plus d’attaque pour la suite de la journée : plus concentré(e) et avec plus d’énergie.

Courrez à votre boulot !

Utilisez n'importe quel prétexte pour faire des exercices pour perdre du poids ! Même au boulot, vous pouvez avoir la "minceur attitude"

– Si possible, allez manger à un endroit qui se situe à une quinzaine de minutes à pied de votre lieu de travail, dans un endroit que vous aimez : un parc, un lieu public, etc.

Mettez à profit vos conversations téléphoniques : marchez en parlant, mettez-vous sur la pointe des pieds, musclez-vous en prenant une bouteille remplie d’eau, etc.

– Si vous êtes souvent assis(e), ayez l’habitude de faire des exercices dans cette position : étirements, rotation d’épaules, contractions abdominales et dorsales, etc.

– Ne faites plus de pause-café, faites des pauses étirement, en prenant une pomme si vous voulez. Ce sera sans doute un peu dur au début, mais le café n’est pas indispensable et surtout néfaste pour la perte de poids. Vous avez donc tout intérêt à vous en défaire…

3/ Quand vous faites des courses :

– Pour marcher davantage et pour trouver toujours une place pour vous garer, choisissez de vous mettre le plus loin possible du centre commercial où vous allez faire vos courses.

– Vos sacs sont lourds ? Qu’importe, pliez légèrement les bras et les poignets pour solliciter vos biceps et les muscles des bras. En plus, vous aurez l’air moins passif(ve) et moins « accablé(e) » que si vous laissiez pendre vos sacs au bout de vos bras.

4/ Quand vous faites des travaux d’entretien ou de ménage :

– Soyez actif : ayez un tempo soutenu pendant vos tâches ménagères. Faites des mouvements rapides et vifs. Marchez rapidement d’une pièce à l’autre.

– En passant l’aspirateur, ne courbez pas le dos. Gardez le dos droit et pliez les genoux, vous solliciterez davantage les muscles des cuisses.

– Multipliez les occasions de monter et descendre les escaliers, c’est excellent pour la forme.

– Si vous avez un chien, emmenez-le en promenade au moins 2 fois par jour

Changez de position aussi souvent que possible quand vous jardinez. Alternez entre les positions accroupie, à quatre pattes, en tailleur (jambes croisées) et à la japonaise (les fesses sur les talons et le dos bien droit). De cette manière, vous alternerez les groupes musculaires utilisés.

A vous de jouer

Les quelques points que j’ai relevés ici ne sont pas les seuls qu’on peut mettre dans cette charte « minceur friendly ». En lisant cet article, vous avez probablement pensé à d’autres astuces que vous pouvez appliquer dans votre vie quotidienne pour garder votre forme et rester mince.

Ecrivez dans les commentaires ci-dessous ces autres principes auxquels vous avez pensé. Les autres lecteurs de cet article pourront ainsi bénéficier de vos idées et de vos astuces personnelles !

Les 5 articles les plus lus :

>> Manger le soir fait grossir : info ou intox ?

>> La fausse vérité des Yaourts 0% de matière grasse

>> Comment éliminer naturellement les hormones responsables de votre poids ?

>> Comment perdre votre goût pour les aliments sucrés

>> Les 9 conseils pour perdre du poids en réduisant la rétention d'eau

A propos de l'auteur Didier Henry

De formation "juridico-économique", j'ai grandi dans une famille de médecins et je suis aujourd'hui graphiste. Un parcours santé inhabituel m'a donné l'idée de créer ce blog.Mon "credo" : c'est en apprenant et en comprenant comment fonctionne son corps qu'on parvient à maîtriser ses éventuelles insuffisances. Et c'est en appliquant ce qu'on a appris qu'on se libère de "nos petits malheurs" ;-)

Suivez-moi sur:

Donnez votre avis dans les commentaires :

7 commentaires
Rémi dit

Bonjour Didier,

il est vrai qu’il y a 50 ans les machines pour faire le travail à notre place étaient moins courantes et les habitudes différentes, le confort aussi. Par exemple, pour se chauffer, le Charbon ou le bois étaient plus utilisé. Il fallait le couper, le transporter… et c’était donc de l’exercice 🙂 !!!

Répondre
    Didier Henry dit

    Bonjour Rémi,

    Merci pour ton commentaire.

    Bonne remarque, le chauffage. J’ajouterais que le fait que le chauffage central se soit répandu un peu partout ajoute deux inconvénients si on se place dans une perspective de perte de poids :
    1/ Tout ce qui est relatif au chauffage devient automatisé, ce qui nous ramollit davantage…
    2/ On a une température qui est toujours programmée à l’avance et souvent trop élevée, ce qui n’aide pas à perdre du poids. Comme nous l’avons dans un précédent article, une température ambiante plutôt fraîche peut aider à perdre du poids

    A bientôt !

    Répondre
Bernadette GILBERT dit

Évident ! Il fallait oser le répéter : bouger !!!
J’ai deux petits trucs à partager : si vous avez des toilettes à l’étage, allez-y systématiquement, histoire d’ajouter plusieurs fois par jour un escalier et montez-le avec énergie.
Dans les grandes surfaces, je parcours toutes les allées rapidement, en marchant comme si j’étais pressée. Je laisse ma charrette au bout de l’allée, je vais à l’autre bout, reviens dans l’allée suivante, fais avancer un peu ma charrette et c’est reparti. Très efficace et dynamisant et surtout, moi qui déteste faire mon épicerie, comme on dit ici au Québec, ça me permet de joindre l’utile au désagréable !

Répondre
    Didier Henry dit

    Chère Bernadette,

    Merci pour ces nouvelles idées !

    Une solution extrême pour les personnes qui sont en train de dresser les plans de leur future maison (je suis dans le cas) : ne pas prévoir de toilettes au rez-de-chaussée, pour se forcer à monter systématiquement au premier étage en cas “d’urgence” (on n’en montera que plus vite) :-p
    Un peu trop extrême comme solution… C’est pour les sportifs convaincus qui n’ont pas peur de dévaloriser leur maison en faisant des plans en dépit du bon sens. Enfin, un peu de folie dans ce blog, ça ne peut pas faire de tort… 😉

    Merci d’avoir ajouté ta touche personnelle qui complète agréablement cet article 🙂

    A bientôt !

    Répondre
Classics dit

Pas mal du tout ces conseils. Je vais essayer ça. Merci. 🙂

Répondre
Olivier dit

Bonjour Didier, tout est dit dans ton article. En fait le truc c’est d’être le plus actif possible et de façon régulière. Moi personnellement je vais faire mes courses à pieds et je monte mes sacs au deuxième étage et cela 2 ou 3 fois par semaine et en plus j’économise ainsi l’essence de la voiture. Voila une façon utile et économique et écologique d’être actif.

Répondre
    Didier Henry dit

    Bonjour Olivier,

    Merci pour ce premier commentaire et bienvenue sur ce blog !

    Effectivement, on peut vivre passivement ou activement, et cela peut avoir de grandes conséquences sur sa santé et son poids. C’est une question de mentalité. Avec un mental de sportif, qui ne fait jamais un mouvement à moitié, on améliore ses conditions de vie ! 😉

    A bientôt

    Répondre
Ajoutez votre réponse