Comment éliminer naturellement les hormones responsables de votre poids ?

Pourquoi parler d’hormones en rapport avec le poids ?

Dans ce blog, je n’ai jamais vraiment évoqué la prise de poids provoquée par un déséquilibre d’hormones. Pourtant, cette cause de prise de poids est relativement courante. Et elle ne se règle pas en faisant tout simplement appel aux règles fondamentales de la diététique. Il y a plus que cela.

Les hormones peuvent souvent accélérer une prise de poids. Par exemple, certaines femmes accumulent les kilos pendant la grossesse, et les gardent après l’accouchement. Pour d’autres, c’est le fait de prendre la pilule ou d’arrêter la pilule (ou tout autre « traitement hormonal substitutif ») qui déclenche la prise de poids.

De manière générale, pas mal de femmes prennent du poids pendant la période qui précède la ménopause, c’est-à-dire à partir de 40 ans. Cette tendance s’accentue évidemment encore plus pendant la ménopause elle-même.

Souvent, c’est la répartition du poids dans le corps qui change, plus que le poids total du corps…

Pourquoi ces changements corporels arrivent-ils à cette période-là de la vie ? Comment freiner leurs effets ? C’est ce que nous allons voir dans la suite de cet article.

Les hormones de poids donnent des formes de pomme et de poire

Prenons d’abord la forme de poire. D’où vient cette idée de parler de pomme et de poire ? Tout simplement du fait que la forme de la poire (et de la pomme) illustre très bien la forme que prend le corps lorsqu’il est soumis à un excès d’œstrogènes, hormone féminine.

Effectivement, quand vous avez un excès de poids dans les hanches et dans les cuisses, votre corps est en forme de poire. Et c’est probablement parce que votre corps est soumis à une trop grande dose d’œstrogènes qu’il prend cette forme.

Au contraire, si votre corps prend une forme de pomme, c’est parce que vous avez un excès d’androgènes, qui sont les hormones masculines. A ce moment-là, vous accumulez du poids dans la partie supérieure du corps, jusqu’à la taille.

Les effets des hormones sur la répartition du poids

Plutôt pomme ou plutôt poire ? Les hormones jouent un grand rôle dans la répartition du poids dans votre corps…

D’où viennent ces excès d’hormones qui modifient votre poids ?

Là encore, comme dans beaucoup d’autres domaines, nous ne sommes pas tous égaux. Une partie des différences de forme (pomme-poire) qu’on peut observer entre chaque individu est due à la génétique.

Mais une autre partie de ces différences peut s’expliquer par le mode de vie de chacun. C’est une bonne nouvelle, puisque cela veut dire qu’on peut tenter de « conjurer le sort » en modifiant ses habitudes.

La cortisone et les androgènes

Par exemple : toutes les activités et tous les aliments qui stimulent les glandes surrénales entraînent la libération d’une plus grande quantité de d’hormones surrénales, comme la cortisone ou l’adrénaline, mais aussi les androgènes –les hormones qui augmentent le poids dans la partie supérieure du corps (la pomme).

Si vous avez une vie stressante, où que votre activité est basée sur la compétition, votre mode de vie a toutes les chances de stimuler anormalement les glandes surrénales. Si vous êtes dans ce cas, vous devez absolument éviter de consommer systématiquement des stimulants (café, thé, chocolat, cigarettes,…) qui renforcent l’activité des glandes surrénales.

Les œstrogènes

Un excès de cortisone libère également de trop grandes quantités d’œstrogènes, qui peuvent être responsables d’une prise de poids.

Chez la femme, c’est l’équilibre entre les œstrogènes et la progestérone qui est important. C’est-à-dire que, s’il y a un excès d’œstrogènes, c’est souvent parce qu’il n’y a pas suffisamment de progestérone qui vient faire  « contrepoids », sans mauvais jeu de mots 😉

Or, comme la progestérone est libérée uniquement par les ovaires lors de l’ovulation, lorsqu’il n’y a plus d’ovulation (à la ménopause), il n’y a presque plus de progestérone dans le corps. Alors que les œstrogènes continuent à fonctionner et favorisent de ce fait la descente des couches de graisse sur les hanches et les cuisses.

C’est la raison pour laquelle beaucoup de femmes prennent du poids dans ces zones-là du corps après 40 ans.

Les femmes ne sont pas les seules à souffrir parfois d’un excédent d’œstrogènes. Les hommes peuvent aussi être victimes de ce genre d’excès. C’est notamment le cas lorsque la quantité de testostérone (hormone mâle) est relativement faible, puisque la testostérone réduit les effets féminisants des œstrogènes.

Maintenant que vous avez bien compris les « dégâts » que peuvent produire un excès d’œstrogènes, vous serez heureux d’apprendre que si vous avez une alimentation riche en viande, en produits laitiers et que vous prenez des aliments qui contiennent trop de pesticides, vous favorisez la suprématie des œstrogènes dans votre corps…

La thyroïde et ses effets sur le poids par les hormones

Vous le savez sans doute : la glande thyroïde se trouve quelque part dans la gorge et libère une hormone (la thyroxine) responsable du taux de métabolisme. Comment ? Par la stimulation des cellules pour activer la production d’énergie.

Il se peut que parfois une anomalie dans la thyroïde ralentisse la production de thyroxine. Dans ces cas-là, le corps grossit parce que le métabolisme s’en trouve modifié.

Notez qu’un excès d’œstrogènes peut aussi engendrer des troubles de la glande thyroïde.

Conclusion

Si vous pensez que votre surpoids a un rapport avec votre équilibre hormonal, je vous encourage à consulter un endocrinologue (spécialiste des hormones) pour qu’il puisse traiter avec le plus de succès possible votre déséquilibre hormonal.

Cela dit, certains conseils de base pourront déjà vous aider à équilibrer naturellement vos hormones :

  • Réduisez votre consommation de graisses saturées et de résidus d’hormones en évitant au maximum les viandes rouges et les produits laitiers
  • Ne réutilisez jamais les bouteilles d’eau en plastique. Elles contiennent des œstrogènes qui se mêlent de plus en plus à l’eau au fur et à mesure qu’on les utilise.
  • Prenez les bonnes quantités d’acides gras essentiels. Comme on l’a déjà vu dans cet article, ces acides gras proviennent essentiellement des graines et de leurs huiles.
  • Nourrissez-vous autant que possible de produits biologiques pour éviter les produits chimiques qui ont des effets indésirables sur les hormones
  • Evitez les pilules contraceptives
  • Ayant un mode de vie calme (non stressé) et évitez les stimulants comme le café, le thé, le chocolat, etc.
  • Prenez beaucoup de vitamines et mangez beaucoup de fruits et de légumes frais.

Les 5 articles les plus lus :

>> Manger le soir fait grossir : info ou intox ?

>> La fausse vérité des Yaourts 0% de matière grasse

>> Comment éliminer naturellement les hormones responsables de votre poids ?

>> Comment perdre votre goût pour les aliments sucrés

>> Les 9 conseils pour perdre du poids en réduisant la rétention d'eau

About the Author Didier Henry

De formation "juridico-économique", j'ai grandi dans une famille de médecins et je suis aujourd'hui graphiste. Un parcours santé inhabituel m'a donné l'idée de créer ce blog.Mon "credo" : c'est en apprenant et en comprenant comment fonctionne son corps qu'on parvient à maîtriser ses éventuelles insuffisances. Et c'est en appliquant ce qu'on a appris qu'on se libère de "nos petits malheurs" ;-)

follow me on:

Leave a Comment:

36 comments
Bernadette GILBERT says

Superbe article !
Une petite question : quand tu parles d’excès de cortisone, ne veux-tu pas dire cortisol? Mais je peux me tromper…

Reply
    Didier Henry says

    Bonne remarque !

    La cortisone est un précurseur inactif du cortisol. Elle est activée en cortisol par une enzyme qui porte un nom très compliqué ! 😉

    Par conséquent, cortisone et cortisol sont très liés…

    Didier

    Reply
Nathalie says

Bonjour,

D’accord avec Bernadette ! C’est un très bel article ! Je pense que, comme tu le soulignes à la fin de ton article, les fruits et les légumes et une alimentation plus naturelle en règle générale est l’une des clés importantes contre les problèmes de surpoids.

Il existe des cures naturelles qui permettent de perdre des kilos rien qu’en nettoyant l’organisme avec des produits naturels. Vous pouvez trouver plus d’infos sur cette page.

A bientôt !

Reply
    Didier Henry says

    Bonjour Nathalie,

    Merci pour ce premier commentaire et bienvenue sur ce blog !

    Effectivement, même si cela n’a pas de lien direct avec les hormones, la détoxication permet aussi au corps de se débarrasser des déchets que le corps accumule et qu’il n’a pas le temps d’évacuer naturellement…

    A bientôt

    Reply
Patricia@se soigner autrement says

Je pense que manger biologique et limiter la viande est une bénédiction pour limiter les perturbations hormonales. Si on fait pousser des animaux plus vite et plus gros, à coup sur, quand on les mange, on pousse aussi plus vite et plus gros !

Reply
    Didier Henry says

    Bonjour Patricia,

    Très juste, on ne booste pas notre bétail impunément avec des hormones… D’ailleurs, entre nous soit dit, si on diminuait la consommation générale de la viande, tout le monde irait mieux : nous et notre santé d’abord, la pureté de l’air ensuite, la terre qui engraisse le bétail et enfin l’écologie globale de la planète. A méditer

    Reply
    farid says

    D’ailleurs, il y a des contrées ou les habitants se nourrissent essentiellement de produits proches de leur état naturel, et faut avouer qu’ils ont plutôt un physique svelte

    Reply
Michele says

Bonjour Didier,

Bravo pour ce très intéressant article ! Après un certain temps de silence, je suis ravie de retrouver tes conseils. Le sujet du jour est problème que je connais bien. Depuis plus de 10 ans, suite à l’ablation totale de ma thyroïde je suis en « yoyo » constant entre l’hyper et l’hypo thyroïdie. Mon poids s’en est largement ressenti:-( C’est d’ailleurs ce qui m’a attiré vers la diététique, les produits naturels, la médecine douce etc.
Merci et à bientôt,
Michèle

Reply
    Didier Henry says

    Bonjour Michele,

    Merci pour ton commentaire.

    Je comprends très bien la difficulté que peut représenter des problèmes de thyroïde parce que j’ai une amie qui en souffre périodiquement. C’est dans ces moments-là qu’on se dit que notre corps est terriblement bien programmé lorsqu’il fonctionne normalement… Lorsqu’il est déréglé et qu’on doit consciemment en prendre le relais, on doit malheureusement s’adapter à un nouveau mode de vie. J’en suis moi-même « victime » et je peux témoigner que, même si c’est peut-être un peu difficile au début, ce n’est pas impossible ! Heureusement 😉

    C’est une question d’état d’esprit…

    Reply
Fabienne says

Bonjour Didier,

Bravo pour ce très intéressant article ! Après un certain temps de silence, je suis ravie de retrouver tes conseils. C’est un très bel article ! Je pense que, comme tu le soulignes à la fin de ton article, les fruits et les légumes et une alimentation plus naturelle en règle générale est l’une des clés importantes contre les problèmes de surpoids.
Merci et à Bientôt
Fabienne

Reply
DIANE says

Bonjour,
Félicitations c’est toujours un grand plaisir de vous lire et de constater toutes les informations pertinentes que vous nous founissez.
Moi on m’a prescrit des anti-dépresseur pour la fibromyalgie durant plus de 20 ans ce qui m’a fait prendre 50 lbs j’ai arrêté les médicaments il y a de cela 4 ans et je n’arrive pas à perdre du poids même en faisait bien attention et en comptant comme du temps ou j’allais chez Weight Watchers….est-ce que ma glande thyroïde serait la cause de cet empêchement qui est bien frustrant au fil des ans …..MERCI BEAUCOUP.

Reply
    Didier Henry says

    Bonjour Diane,

    Comme vous le savez, je ne suis pas médecin et je ne sais pas quels sont les effets secondaires possibles des anti-dépresseurs. D’autant plus qu’il est possible que ces effets secondaires soient variables en fonction de chaque anti-dépresseur existant.

    Par contre, même si Weight Watchers semble bien fonctionner à court terme, je ne pense pas que ce soit une bonne solution pour perdre du poids et stabiliser son poids dans le temps. Même si votre glande thyroïde fonctionne au ralenti par rapport à avant, vous devriez tout de même pouvoir perdre du poids. Si j’étais vous, je m’orienterais plutôt vers une alimentation à indice glycémique bas

    Reply
sarra bacha says

Superbe article !
merci

Reply
karine du blog reussir-en-famille.com says

Tout simplement…Merci !

Merci car j’ai bien aimé … bien aimé car j’ai appris des choses utiles… !

Des choses qu’on ne trouve pas partout…

C’est la 1ere fois que je les lisais alors que je suis une grande lectrice !
Merci donc .

Karine

Reply
BIRDIE says

Bonjour,

J’ai découvert votre blog qui est vraiment très intéressant et riche en informations.
Voilà mon problème…
Je suis végétarienne à l’origine et je viens de sortir d’un traitement de plusieurs mois d’antidépresseurs (l’effexor pour le citer). Durant cette période, j’ai pris environ 10 kilos.
Je suis très sportive (je pratique, entre autres, le vélo elliptique à raison de 5 à 6 heures par semaine) et j’ai beaucoup de mal à perdre ces kilos acquis.
Ma question est donc la suivante : est-ce que la prise d’antidépresseurs a pu entraîner chez moi cette prise soudaine de poids, dû à un déréglement du métabolisme ?

Autre question (essentielle !!!) : comment perdre ces fichus kilos qui me pourrissent la vie alors que je suis déjà un régime permanent et que je pratique du sport régulièrement ?

Y a-t-il dans mon cas un régime ou traitement particulier à suivre ?

Merci de bien vouloir me répondre car je commence sérieusement à désespérer (j’ai arrêté mon traitement depuis 1 mois 1/2 environ).

Reply
    Didier Henry says

    Bonjour Birdie,

    Merci pour votre commentaire et bienvenue sur ce blog !

    Avant de répondre, j’aimerais rappeler que je ne suis pas médecin et que je n’ai aucune idée des effets secondaires possibles de l’effexor. Il est possible qu’un des effets secondaires de cet antidépresseur ait pour conséquence la prise de poids, mais je ne suis pas compétent pour l’affirmer (ou l’infirmer).

    Cette semaine-ci, j’ai publié un article qui parle précisément des types d’exercices physiques et de leur impact sur la perte de poids. Je suppose qu’il devrait vous intéresser. Vous le trouverez en cliquant sur ce lien.

    Dans votre cas, la question principale que je me poserais est : « est-ce que je maintiens mon taux de sucre assez bas dans mon corps ? ». La deuxième question serait : « est-ce que le sport que je pratique demande une certaine force musculaire ? ». Si vous maintenez un taux de sucre bas dans votre sang (avec une alimentation à l’indice glycémique bas) et que vous développez votre masse musculaire, vous devriez perdre votre poids. C’est presque mathématique.

    Si vous avez une autre question, n’hésitez pas à la poser.

    A bientôt,
    Didier

    Reply
      BIRDIE says

      Bonjour,

      Merci beaucoup Didier, pour votre réponse.
      Je suis toutes vos recommandations et j’ai déjà perdu près d’un kilo, en 3 jours.
      Mon médecin m’a indiqué que l’effexor faisait, dans la plupart des cas, prendre quelques kilos.
      Je suis donc un régime approprié,qui correspond bien à ce que vous dites sur votre blog.
      C’est grâce à des personnes comme vous que des erreurs ne sont pas commises.
      Vous êtes quelqu’un de bien.
      Continuez à nous éclairer ainsi.
      Bonne journée !

      Reply
        Didier Henry says

        Bonjour Birdie,

        Merci pour votre commentaire très positif et encourageant ! 🙂

        Soyez certaine que je ferai tout ce que je peux pour continuer à vous informer au mieux.

        A bientôt,

        Didier

        Reply
julien says

Je ne savais pas qu’il ne fallait pas réutiliser les bouteilles d’eau… grosse révélation pour moi ! Je vais me mettre en tete d’arreter cela, merci !

Reply
Djamel Mazi du blog ID'on Well says

J’avais déjà entendu que les oestrogènes pouvaient avoir une incidence sur la thyroïde… En tout cas très bel article.

Reply
ornella says

Bonjour Didier.

Franchement c’est super tous ces conseils que tu donnes!
Avant j’avais déjà entendu parler du problème d’hormones mais ce n’était pas aussi détaillé.

Un grand merci!

Reply
Jean Bon says

Salut,

Je suis un homme et je suis formé en poire ! HORRIBLE
ça dois être du a mon alimentation durant mon adolescence soja plat asiatique charcuterie et autre.

En tout cas il est super le blog ,

Reply
    Didier Henry says

    Bonjour Jean,

    Tu es sûr que tu es en forme de poire ? Si tu avais une silhouette « féminine », tu l’aurais déjà remarqué, non ? 😉

    Merci pour ton enthousiasme. Ça fait toujours plaisir de voir ça chez ses lecteurs !

    A bientôt,

    Didier

    Reply
printemps says

Bonsoir cet article m’a beaucoup édifier, il m’a permis de comprendre exactement quels hormones j’avais en trop parce que jusqu’ici tous les médécins que j’ai rencontrés n’ont fait que me prescrire des régimes ou le sport. Merci, je suis une jeune femme de 24 ans qui vit en Afrique au Cameroun et j’ai été contrainte de prendre des implants « Norplan 2 bâtonnets » dans le bras gauche. ce qui m’a donner 21kg, en moins d’un an. Aujourd’hui je pèse 91kg et suis mal dans ma peau j’ai déjà tout essayer. j’aimerai savoir s’il y a un médicament que je pourrais prendre car je n’arrive plus a supportée ma poitrine qui est énorme. Merci

Reply
    Didier Henry says

    Bonjour printemps,

    Cette question dépasse ma compétence. Je ne suis pas médecin. Mon seul soucis sur ce blog consiste à donner les clés pour avoir une alimentation et des habitudes de vie saines, dans le but de perdre du poids. Malheureusement, les médicaments, les pilules et autres substances artificielles ne résolvent pas tout et je n’ai jamais vraiment tenté d’en approfondir les bienfaits ni surtout les effets secondaires.

    Pour répondre à votre question, je vous conseille donc de vous tourner vers un médecin qui connaît cette matière et -c’est important- qui est ouvert à d’autres moyens de guérison que la seule médecine occidentale.

    A bientôt,

    Didier

    Reply
Sylvia says

Plutôt pomme depuis la prise de la pilule 🙁

Reply
saly says

cc j’aime bien cette article . bref moi j’ai une taille en forme d’une pomme et bien sur je déteste meme mon copain et mes amis(es) me font la remarque je veux bien équilibré ma taille genre grossir un peux les hanches et les cuisses……je veux bien trouvé une solution

Reply
Anne says

Bonjour
J ai pris du clomide pendant 4 mois et résultat prise de 4 kg au niveau des hanches du ventre et des cuisses. Que faire pour les perdre ?
Merci pour votre aide
Cordialement

Reply
Béatrice says

Merci Didier. Continuez à nous conseiller c’est très enrichissant et on ne prend pourtant pas un gramme en vous lisant !
Toute ma sympathie
Béatrice

Reply
Fabrice BONNEROT says

Mon analyse est que les modifications hormonales de la ménopause agissent sur l’équilibre émotionnel et sont souvent à l’origine d’envies de manger soudaines et irréfrénables. Mincir et garder la ligne nécessite donc d’apprendre à accepter et à apprivoiser ses émotions et même au-delà de modifier les comportements qui engendrent inconsciemment des tensions internes.
De plus j’encourage à réapprendre à avoir faim et à découvrir l’appétit spécifique. Dès lors qu’on a vraiment faim on s’oriente instinctivement vers les aliments qui contiennent les nutriments dont notre corps a besoin sur le moment. L’objectif est de se libérer des règles et des régimes et de vraiment sentir ses besoins au jour le jour.

Chaleureusement,

Fabrice BONNEROT
Coach neuro-comportementalisme en nutrition

Reply
Kass59 says

Bonjour , je suis ravi de tomber par hasard sur votre blog ,
Mon problème actuel , et que je suis complètement déréglé , je n’ai plus de cycles , dans mes résultats prise de sang, il se révèle que je produit plus d’hormones mâles , pas non plus un excès très élevé mais j’en produit plus que la moyenne , le gynécologue m’a prescrit la pilule diane35 , mais j’ai très peur de prendre du poids , et d’avoir tout ses effets secondaires , je n’ai pas d’acnés , et pas de pilosité forte , comme j’ai pu lire sur des forums où les femmes prennent cette pilule dans le but de soigner leur acné ainsi que leur pilosité , à ma dernière écho , le gynécologue m’a dit que j’avais des micro kystes sur les ovaires se qui expliqué mon dérèglement , et la production d’hormones
Ma question est , que puis-je faire pour que mon taux d’hormones mâles diminue ? Quels conseils me donneriez vous ? Merci beaucoup , et désolé du roman , je suis un peu perdu …

Reply
Nathalie says

Ca fait des années et des années que j’utilises ses fameuses bouteilles en plastique. Si on les utilises qu’une première fois c’est bon ? Sinon, combien de temps ça prend pour se désintoxiquer de cela svp ?

Reply
Dorcas says

J’ai fais un programme de planning familliale et je crains de prendre de poids. Que faire ?

Reply
Noémie says

Bonjour’
J’ai du suivre 2 mois un traitement hormonal a cause d’un kyste ovarien.
J’ai prix trente kilos et c’est des kilos bizzare. C’est comme si mon corps étée un œdème géant. Ca me gêne énormément dans la vie de tout les jours et en plus j’ai mal partout.
J’ai fait des régime qui avant fonctionnê m

Reply
rezkia ai thelal says

on ma dit que les hormones fait perdre les cheveux es vrai ?

Reply
Guyto says

Informations très intéressantes
Un grand merci pour leur mise à disposition gratuite

Reply
Add Your Reply